Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 14:23

La saison 2014/2015 de l’Opéra de Paris a été dévoilée. Une saison importante puisqu’il s’agit de la dernière préparée par Brigitte Lefèvre. Et surprise, beaucoup de classiques sont au programme. On remarque également qu’il y a plus de programmes que les années précédentes avec des séries plus courtes.

Cette saison devrait marquer un tournant dans la compagnie. Après 20 ans à la tête de l’institution, la directrice de la danse passe enfin la main et sera remplacée par le très attendu Benjamin Millepied. Ses premiers pas de directeur vont être suivi avec attention. Quelle va être sa politique de distribution ? Va-t-il nommer des étoiles dès sa première saison ? On peut s’imaginer que oui aux vues des nombreux départs de très grandes étoiles ces dernières années.

 

Mais avant de penser à tout cela, voici le programme !

 

Tanztheater Wuppertal

Two cigarettes in the Dark

Pina Bausch

Du 1er au 7 septembre

 

Une très bonne nouvelle que la venue de la compagnie de Pina Bausch. J’ai du mal à comprendre les appréhensions d’une partie du public. Les œuvres de la chorégraphe allemande sont toujours d’une grande force et c’est pour moi un programme à ne pas manquer. 

 

Études/ Woundwork II/ Pas./Parts

Lander/Forsythe

Du 20 septembre au 4 octobre

 

La reprise d’Études est assez enthousiasmante, le ballet n’ayant pas été repris depuis un petit moment bien que ses variations soient régulièrement choisies lors des concours de promotions.

Je suis un peu déçue du choix des Forsythe que l’on a déjà vu la saison dernière. Un peu de nouveauté n’aurai pas été de trop surtout qu’il y a de quoi faire avec le chorégraphe. J’aurai bien revu Artifact Suite qui m’avait plus qu’emballée lors de ma première saison complète de spectatrice. Il y avait aussi The Vertiginous Thrill of exactitude que nous n’avons pas revu depuis longtemps…

 

À noter que la représentation du 4 octobre marquera l’événement que nous… attendons/redoutons/ nous fichons (rayez les mentions inutiles) tous : les adieux de Brigitte Lefèvre à la compagnie. On peut imaginer qu’un programme spécial sera mis en place.

 

pas-part.jpg

 

Rain

Anne Teresa de Keersmaeker

Du 21 octobre au 7 novembre

 

L’entrée au répertoire de ce ballet n’avait pas vraiment emballé les spectateurs loin de là aussi il est étonnant de déjà le revoir (même s’il doit y avoir une question de droits là dessous). Je l’avais zappé à l’époque donc je ne peut pas vraiment donner d’avis. La curiosité me poussera certainement à le découvrir cette fois.

 

rain-poupney.jpg                                                              photo: Agathe Poupeney

 

Casse-Noisette

Rudolf Noureev

Du 26 novembre au 29 décembre

 

Un petit Casse-Noisette pour Noël ça ne fait pas de mal. Le ballet est régulièrement repris mais c’est le ballet des fêtes pas excellence.

La programmation de cette fin d’année est tout de même assez étonnante avec face à face deux ballets demandant un important corps de ballet et le même type de danseur chez les solistes. Myriam Ould-Braham, Dorothée Gilbert, Ludmila Pagliero, Mathias Heyman, Josua Hoffalt, Matthieu Ganio… que vont-ils danser ? Cela m’étonnerait tout de même qu’ils fassent les deux.

Je parierais sur une distribution d’étoiles sur la première et des premiers danseurs et sujet pour la suite (et une nomination par la même occasion ?)

 

Casse-Noisette.jpg

 

La source

Jean-Guillaume Bart

Du 29 novembre au 30 décembre

 

Quel bonheur d’enfin revoir la Source, un ballet que pour une fois on aurait bien aimé revoir programmé dès la saison suivante ! Cette recréation d’un ballet classique oublié avait rencontré un grand succès tout à fait mérité. Comme je l’expliquais pour Casse-Noisette, difficile de savoir qui va danser même si on peut s’imaginer que Pagliero, Ould-Braham et Hoffalt premiers danseurs à l’époque de la création et maintenant étoiles seront de la partie.

 

Cela pose en revanche question pour les étoiles ne dansant pas ce type de rôles. Que vont donc bien pouvoir faire Marie-Agnès Gillot, Emilie Cozette ou Alice Renavand (même si cette dernière ferait une superbe Noureda). Je ne pose pas la question pour les garçons en revanche.

 

la-source.jpg

 

Démonstrations de l’école de danse

Du 7 au 21 décembre

 

L’événement que je rate chaque année faute de temps. Mais je n’en entends que du bien donc foncez-y !

 

Ballet Royal de Suède

Juliette et Roméo – Mats Ek

Du 6 au 10 janvier

 

Décidément nous sommes gâtés au niveau des compagnies invitées. Je me réjouis de découvrir cette troupe ainsi que ce ballet de Mats Ek.

 

Répliques/ Saluts/ Andréauria

Paul/ Rigal/ Lock

Du 3 au 20 février

 

Tous les ans un programme enthousiasme moins que les autres. Cette fois c’est celui là ! Le ballet de Nicolas Paul m’avait plutôt plu mais il est assez difficile d’accès et tien beaucoup à la qualité de ses interprètes.

Rigal est le grand chorégraphe à la mode mais aux vues des dernières créations de chorégraphes tendances à l’ONP je me méfie.

 

repliques_m.jpg

 

Le chant de la terre

John Neumeier

Du 24 février au 12 mars

 

Et juste après nous avons certainement le programme le plus attendu ! La création de John Neumeier fait figure d’événement. Le chorégraphe réussi bien à la compagnie qui fait toujours de très belles choses de ses ballets. Même si ses « muses » sont aujourd’hui à la retraite j’ai hâte de découvrir cette œuvre.

 

Le Lac des cygnes

Rudolf Noureev

Du 11 mars au 9 avril

 

C’était la surprise lors de l’annonce de la saison il y a deux mois. Mais une reprise du lac est toujours un plaisir. J’avoue que j’aime beaucoup cette version Noureev et en particulier le 4e acte qui est le plus beau que j’ai vu.

 

La dernière fois, la série avait été quasi intégralement dansée par Émilie Cozette. Espérons que cette fois les étoiles tiennent le choc. Je suis particulièrement pressée de voir ce que la jeune génération va faire de ce ballet. Espérons aussi que comme lors des dernières reprises nous ayons droit à des prises de rôles de premiers danseurs et sujet (au hasard Héloïse Bourdon qui est faite pour ce rôle).

 

lac-poupeney.jpg                                                                  photo: Agathe Poupeney


 

Spectacle de l’école de danse

D’ores et déjà, Variations Don Giovani, Aunis, Soir de fête

Du 3 au 8 avril

 

Comme toujours un très joli programme pour l’école de danse qui va permettre aux élèves de briller dans des registres variés.

 

aunis.jpg                                                          photo : Agathe Poupeney

 

L’histoire de Manon

Kenneth MacMillan

Du 20 avril au 30 mai

 

Aimant beaucoup le ballet je suis heureuse de le revoir programmé toutefois la perspective des distributions m’inquiète un peu. Lors de la dernière reprise seule la paire Ciaravola/ Ganio m’avait réellement émue. Aujourd’hui il n’y a personne pour remplacer l’étoile nouvellement retraitée. Espérons que certains danseurs réussissent à s’approprier ce ballet qui peut être sublime s’il est interprété avec justesse.

 

Cette série marquera les adieux à la scène d’Aurélie Dupont.

 

L-histoire-de-Manon-Aurelie-Dupont_m.jpg

 


Paquita

Pierre Lacotte

Du 2 au 19 mai

 

Encore un programme sympa. Paquita est un ballet très vivant, demandant une technique virtuose. Avec les danseurs actuels (Pagliero, Gilbert, Renavand, Ould-Braham, Ganio, Heymann, Alu) on peut s’imaginer des distributions du tonnerre.

 

paquita-poupeney.jpg                                                                 photo : Agathe Poupeney

 

Les enfants du Paradis

José Martinez

Du 28 mai au 6 juin

 

Voici un ballet dont le succès dépend beaucoup de ses interprètes. Passé l’effet de surprise il ne vieilli pas si bien que ça. À voir l’effet qu’il me fera cette fois.

 

enfants-du-paradis.jpg

 

La fille mal gardée

Frederick Ashton

Du 29 juin au 14 juillet

 

Décidément la fille mal gardée est le ballet de l’été. Toujours programmé à la même période lorsqu’il faut quelque chose de frai et léger avant les vacances. Le ballet est charmant et toujours agréable à voir mais attention à l’overdose. Je l’avais frôlé lors de la dernière reprise en alternant le très bon (Froustey/Raveau, Ould-Braham/Hoffalt) et le très moyen.

Il y a toutefois suffisamment de jeunes talents (les étoiles seront surement toutes sur le McGregor) pour passer un bon moment. 

 

la-fille-sebastien-mathe.jpg                                                          photo: Sbéastien Mathé

 

L’anatomie de la sensation

Wayne McGregor

Du 4 au 16 juillet

 

J’ai du mal à comprendre comment il a pu être décidé de reprogrammer ce ballet à Bastille en plein mois de juillet. Lors de la création je me rappelle être arrivée avec une place de galerie et avoir été replacée dès mon arrivée en 5e rang de parterre (qui n’était qu’au ¾ plein).

De ce ballet je garde aussi un très profond souvenir d’ennui. C’est la première fois que j’ai eu envie de quitter la salle avant la fin (dommage il n’y avait pas d’entre acte).

Une deuxième vision changera peut être mon regard mais cette reprise ne m’emballe pas des masses.

 

anatomie.jpeg

Et vous que pensez-vous de cette saison?

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 19:07

Un jour de concours de promotion est toujours particulier. La première mission de la journée pour pas mal de bloggeurs/twitteurs était de trouver une place! En effet pas de course aux invitations cette année. Nous avons fait le pari de trouver le jour-même. Et à une demie heure du début des épreuves tout le monde est pourvu!

C'est donc parti pour les épreuves des garçons. Avant évidemment on décortique les variations libres (comme l'a si bien décrit Danses avec la plume!). Des choix assez intéressants chez les garçons. Est-ce dû à la présence dans le jury de leur futur directeur Benjamin Millepied? En tout cas pas de première danseuse et une seule étoile féminine chez les jurés. Peut être un bon signe pour les sujets femmes.

Allez on passe aux choses sérieuses! Comme tous les ans je commence par féliciter l'ensemble des danseurs pour leur performance dans cet exercice si difficile. D'autan plus difficile qu'ils jouent une partie de leur carrière devant une salle quasi-pleine.

Voici donc quelques commentaires tout à fait subjectifs. N'hésitez pas à laisser les vôtres en commentaires!

Quadrilles hommes

1. Hugo Marchand - promu
2. Germain Louvet - promu

3. Cyril Chockroun
4. Florent Melac
5. Antonio Conforti
6. Antonin Monié

Seulement 7 concurrents pour la classe des sujets. La redoutable variation de la Belle au Bois dormant en a découragé plus d'un. Et on est comprend! Cette variation est tout simplement atroce. Remplie de difficultés qui ne sont même pas esthétiques.

Personne n'a particulièrement brillé mais on ne note pas de grosse catastrophe non plus. Le niveau était assez homogène et il était compliqué de départager les quadrilles à l'issu des imposés.

Surprise, nous n'avons eu droit qu'à du classique et des démonstrations techniques pour les libres! De bons choix compte tenu de leur grade, une classe où il faut montrer ce que l'on vaut (l'artistique vient plus tard). Hugo Marchand a certainement fait le concours le plus équilibré. Il a un gros potentiel et sa variation du Tchaïkovski pas de deux était superbe. Mon autre coup de cœur allait à Antonio Conforti certes moins propre mais qui montrait déjà une forte présence scénique  et un beau caractère. Contrairement à beaucoup, je suis un peu passée à côté de la prestation de Germain Louvet qui a fait un beau libre avec Paquita (meilleur que certains coryphées) mais un peu juste sur l'imposé.

Cyril Chokroun était également excellent dans ses deux variations et n'a pas volé sa 3e place.



Coryphées hommes

1. Axel Ibot - promu
2. Sébastien Bertaud - promu
3. Alexandre Gasse
4. Adrien Couvez
5. Maxime Thomas
6. Hugo Vigliotti

Joie et tristesse pour cette classe des coryphées.

A noter que la variation imposée de Paquita a posé beaucoup de problèmes aux concurrent en particulier au niveau des tours très souvent désaxés.

La bonne surprise est venu de Mathieu Botto que je n'avais jamais remarqué jusqu'à présent et qui a réalisé l'un des plus beau Lucien de la série.

Mais parlons sérieusement. Même si un tel était plus propre, un autre a fait un joli libre, ou un dernier un bel imposé, il n'y avait aujourd'hui que deux danseurs à avoir prouvé qu'ils avaient une âme de demi-soliste : Sébastien Bertaud et Hugo Vigliotti. Les deux coryphées sont les seuls à avoir vraiment proposé quelque chose. A avoir montré un véritable univers. Ils nous ont chacun dans leurs libres, raconté une histoire, fait sortir un peu du cadre du concours.

Aussi la promotion de Sébastien Bertaud me remplie de joie! Tous les ans j'espère le voir dans les premières places et l'y voici enfin! Année après année il a toujours proposé des variations libres intéressantes avec des interprétations intelligentes et sa non promotion (parfois même son non classement) restait pour moi un mystère. Aujourd'hui il s'est montré très bon dans l'imposé et excellent dans le Push comes to shove de Twyla Tharp. C'était drôle, malin, bien dansé. Mille bravo à lui! Espérons maintenant pouvoir le voir encore plus sur scène tout au long de l'année et plus juste un beau spectacle par an au concours.

Hugo Vigliotti lui avait déniché une vraie curiosité avec Le rire de la Lyre de José Montalvo qui collait parfaitement à sa personnalité. Un peu trop? Est-ce cela qui l'a desservi? Cette 6e place est tout de même difficilement justifiable. Vigliotti est un artiste un vrai. Il est jeune et a pourtant quelque chose à proposer artistiquement parlant en plus d'une technique virtuose. Je trouve ridicule de lui refuser cette promotion (même s'il a fait une erreur sur l'imposé mais qui n'en n'a pas fait?).

Pour ce qui est des autres concurrents Maxime Thomas a fait le concours le plus équilibré et je m'étonne de ne pas le voir mieux classer. Trop scolaire sans doute (c'est en tout cas la réflexion que je m'étais faite).   

full


Sujets hommes

1. Pierre-Arthur Raveau - promu
2. François Alu - promu

3. Fabien Révillion
4. Marc Moreau
5. Daniel Stokes
6. Florimond Lorieux

Je n'ai pas assisté au concours aussi je vais être un peu limitée dans mon commentaire! J'avais pronostiqué François Alu et Pierre-Arthur Raveau, nous avons eu Pierre-Arthur Raveau et François Alu. Difficile tout de même d'expliquer cette seconde place d'Alu même si Raveau semble plus à l'aise avec l'exercice du concours. Il est en tout cas tout à fait à sa place chez les premiers danseurs et tiendra très bien son rang. Il a déjà une petite expérience des premiers rôles et va continuer dans cette voie.

Du côté de François Alu, il n'y a rien à dire, juste à savoir qui de Lefèvre ou Millepied le nommera. Millepied doit trépigner. Reste à savoir si Lefèvre lui laissera ce privilège ou si elle voudra partir sur un coup d'éclat!

Pour de vrais commentaires sur la classe des sujets rendez-vous chez danses avec la plume et blog à petit pas!

francois-alu-danseur-opera-de-paris 984821

Maintenant rendez-vous samedi pour le concours des filles!

 

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 17:20

Dans un peu plus d’un mois va débuter une nouvelle série de Belle au Bois dormant à l’Opéra Bastille et ô miracle, les distributions sont déjà en ligne ! Je me suis fais le pari cette année de compter le nombre de changement de distributions d’ici aux représentations (pour le couple principal, je ne suis pas maso non plus !). Je vous tiendrai donc au courant en janvier même si j’espère bien que tout va se passer sans encombre. Ceci-dit, avec 6 représentations par étoiles on peut dire que la direction ne ménage pas ses danseurs.

 

Mais revenons au ballet. La Belle au Bois dormant c’est un peu un gros gâteau à la crème avec ses fées, ses tutus pastels, ses personnages de contes de fées qui viennent tous au mariage… Mais la belle c’est aussi des rôles extrêmement exigeants techniquement, plus de 3h de spectacle et une multitude de seconds rôles. On devrait donc voir pas mal de danseurs à l’essai à commencer par les rôles titres puisque quatre sujets et quatre premiers danseurs s’y risqueront.

 

On fait un premier point. (avis tout subjectif évidemment)

 

Abbagnato/ Ganio

4, 7, 11, 16, 23, 27 décembre

 

Mathieu Ganio est le prince idéal et cela fait plaisir de voir que la direction s’est enfin décidée à le faire revenir dans le classique. Il a le physique, la technique, l’allure… un beau moment en perspective.

Je ne me prononcerai pas sur Elenora Abbagnato que je n’ai jamais vu dans du classique pur. Je suis assez curieuse de voir comment sa personnalité volcanique va s’accommoder de la douce Aurore.

 

À noter que cette distribution devrait avoir un Oiseau bleu et une princesse Florine de choix en la personne de Mathias Heymann et Myriam Ould-Braham. À ne manquer sous aucun prétexte !

 

mathieu

 

Pagliero/ Hoffalt

5, 8, 10, 15, 21, 26 décembre

 

Une distribution solide. Ludmila Pagliero est à ce jour la meilleure technicienne parmi les étoiles et ne déçoit jamais de ce côté là. Côté interprétation elle m’a toujours semblée convaincante aussi c’est avec plaisir que je la découvrirai. Qu’on l’apprécie ou pas, elle reste un choix sûr.

Son partenaire a comme Mathieu Ganio le physique et la technique de l’emploi même s’il n’a pas son allure princière. S’il ne se blesse pas, il devrait toutefois briller.

 

Ould-Braham/ Heymann

20, 25, 28, 31/ 12, 04/01

 

LA distribution à ne pas manquer !! Malheureusement ils sont programmés en fin de série après 6 représentations dans le pas de deux de l’Oiseau bleu. On croise donc très fort les doigts pour que personne ne se blesse.

Myriam Ould-Braham semble être une Aurore-née. Elle a tout de la jeune princesse de conte de fée. Elle forme en plus un très joli couple, très équilibré avec Mathias Heymann et je suis ravie que l’on commence à vraiment les associer sur le long terme.

Ce dernier ne cesse de m’épater depuis son retour et je suis impatiente de le voir se démêler dans les si tordues variations de Noureev.

 myriamouldbraham0rk.jpg

Zakharova/ Hallberg

29/12, 02/01

 

Quant l’Opéra doit inviter un artiste étranger, il invite Svetlana Zakharova ! Bien sûr c’est une grande étoile mais n’y a-t-il pas d’autres danseuses étrangères capables de danser Aurore ? N’existe-t-il pas d’autres compagnies que le Bolchoï ? Bref, vous l’aurez compris même si l’étoile est toujours gage de qualité, sa venue de m’emballe pas plus que cela. Petite curiosité toutefois, elle amène avec son partenaire David Hallberg. Je l’ai toujours apprécié en vidéo et aurait adoré le voir « en vrai ». Malheureusement en cette fin d’année chargée il faut faire des choix.

 

Belle-au-bois-dormant_Svetlana-Zakharova-David-Hallberg.jpg


Hecquet/ Bezard

07/12 à 14h30

 

On attaque les distributions de sujet/premier danseur avec Laura Hecquet et Audric Bezard. Si je ne me trompe pas, Laura Hecquet n’a jamais interprété de rôle titre même si elle a une bonne expérience des « grands seconds rôles » (Gamzatti, Myrtha…). Elle a une allure très noble et devrait se glisser sans problème dans les habits de la belle princesse. Reste à savoir ce qu’elle fera niveau interprétation, je ne la connais pas assez pour juger.

Son partenaire de son côté c’est surtout illustré dans le contemporain. Ce sera une bonne occasion de le découvrir dans du classique. À noter qu’il est passé premier danseur grâce à la variation de Désiré. 

 audric.jpg

 

Bourdon/ Duquenne

13/12

 

Sur le papier, Héloïse Bourdon est la plus Aurore des sujets. Douce et fraiche, son caractère semble en parfaite adéquation avec celui de la jeune princesse. Elle a de plus une très belle technique et beaucoup de grâce. Parfait pour le rôle.

Christophe Duquenne est lui la preuve que l’on peut être à l’âge de la retraite et toujours danser de grands rôles classiques. Le premier danseur possède une élégance naturelle et une vraie maîtrise du style de Noureev qui devrait faire passer au public un très bon moment. Je trouve aussi le couple assez assorti avec des personnalités scéniques qui semblent bien s’accorder.

 

agathe-poupeney.jpegphoto Agathe Poupeney


Albisson/ Magnenet

21/12 à 14h30

 

C’est drôle je n’imagine jamais Amandine Albisson dans des rôles « doux ». Pour moi elle était par exemple plus une  Effie qu’une Sylphide et elle y a pourtant paraît-il fait des merveilles. La sujet est pour moi la danseuse à suivre. Elle est celle qui m’enthousiasme le plus dans son rang et depuis le départ de Mathilde Froustey elle est pour moi celle qui devrait passer première danseuse au prochain concours de promotion.

Elle possède en effet une personnalité artistique intéressante et est excellente actrice avec en plus une technique de fer. Je suis ravie de la voir dans le rôle titre et espère qu’elle y fera des étincelles.

De son côté, son partenaire a tout du prince charmant… sauf la technique ! Nouveau Karl Paquette en puissance, il assure toujours ce qu’on lui demande mais sans faire preuve d’un brio particulier. Le rôle de Désiré étant assez redoutable techniquement j’ai un peu peur de l’état dans lequel on retrouvera le premier danseur à la fin du ballet.  

 

Bellet/ Chaillet

03/01


En voilà une distribution qu’elle est sympa ! Aurélia ne s’est jamais (à ma connaissance) illustrée dans un rôle classique. C’est pourtant une danseuse pleine de qualités avec une personnalité lumineuse. Elle ne fait dans mon esprit pas du tout « princesse » mais est une interprète des plus inspirée ce qui me rend très curieuse de découvrir sa belle.

Vincent Chaillet de son côté était ma bonne surprise de la dernière série de Don Quichotte. J’avais beaucoup aimé son Basilo et il était paraît-il très convaincant en James aussi je lui fais confiance pour assurer en Désiré.

chaillet.jpg

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 11:30

Bonjour à tous,

 

Le temps se fait de plus en plus rare en cette fin d’année. Et bien oui en plus des spectacles à aller voir, se rajoutent tous ceux que l’on doit danser ! 9 chorégraphies pour moi. Ça parait peu à côté de nos danseurs professionnels mais ça occupe bien le temps.

Je ne vais pourtant pas faire l’impasse sur la soirée Béjart/Robbins/Nijinski/Cherkaoui à laquelle j’assisterai mercredi 29 mai.

D’ici là, peut être une représentation du LA dance project de Benjamin Millepied au théâtre du Châtelet mais sans certitude.

Toutefois ne manquez pas la venue de la troupe du futur directeur de la danse de l’Opéra de Paris du 23 au 25 mai. Au programme deux œuvres du chorégraphe (Moving Parts et Reflctions en création mondiale), une de Merce Cunningham (Winterbranch) et une de William Forsythe (Quintett).

Je ne connais aucune de ces pièces aussi cela peut être une bonne découverte.

 

LADance_b3.jpg

 

Pour les courageux pouvant aller en banlieue (oui pas toujours facile pour les parisiens), Samuel Murez présente avec sa compagnie 3e étage son premier spectacle autoproduit au théâtre André Malraux de Rueuil-Malmaison du 8 au 12 juin 2013.

Sera présenté le programme « Désordres » dont un extrait « Premier cauchemar » a déjà été montré au public lors de la soirée danseurs-chorégraphes du début de l’année.

 Desordres4.jpg

C’est tout pour les nouvelles. On se retrouve très vite !

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 16:48

Après de nombreuses rumeurs et annonces sur Internet, la saison 2013/2014 de l'Opéra de Paris a été annoncée officiellement ce matin.

Une année charnière puisqu'il s'agira de la dernière de Brigitte Lefèvre en tant que directrice de la danse (même si elle participera grandement à la programmation de 2014/2015). Cette saison verra également le départ de trois des plus grandes étoiles de la compagnie qui vont laisser un immense vide derrière elles. En plus de dire au revoir à ces artistes, espérons donc que cette année à venir sera l'occasion de voir éclore une nouvelle génération de danseurs.

Pour parler de la saison en général, je la trouve assez réussie avec un bon mélange de pièces néo-classiques et plus contemporaines. Le seul reproche à lui faire est le grand manque de classique. Un ballet en plus de la Belle au Bois dormant n'aurait pas été de trop (au hasard, Giselle!).

On passe maintenant au programme détaillé avec des commentaires tout à fait subjectifs!

La Dame aux Camélias, John Neumeier

Du 21 septembre au 10 octobre, Palais Garnier

La dernière reprise de la Dame aux Camélias n'est pas si lointaine et pourtant je me réjouis de la revoir! Voilà un ballet dont je ne me lasse pas et qui offres de magnifiques rôles à ses interprètes. Ce sera ma dernière chance d'y voir Isabelle Ciaravola après deux occasions ratées. Aussi j'espère qu'aucun changement de dates ou blessures n'interviendront cette fois.

On peut imaginer que toutes les jeunes étoiles vont vouloir être sur le rôle titre. J'espère qu'après avoir dansé Manon et Prudence, Dorothée Gilbert pourra enfin être Marguerite.  Je serai aussi curieuse d'y voir Ludmila Pagliero et pourquoi pas à nouveau Eleonora Abbagnato. Chez les garçons, on peut attendre une prise de rôle de Josua Hoffalt en Armand. J'ai également hâte d'y revoir Stéphane Bullion.

La soirée du 10 octobre verra les adieux d'Agnès Letestu. Je ne sais pas encore si je pourrai m'y rendre mais cette soirée promet d'être chargée en émotions. Voilà une très grande étoile qui s'en va. La toute première que j'ai vu sur scène...

 

agnes.jpg

Darkness is hiding black horses, Saburo Teshigawara (création), Glacial Decoy, Trisha Brown et Doux mensonges, Jiří Kylián

Du 31 octobre au 14 novembre 2013, Palais Garnier

N'ayant vu aucune des pièces, je ne peux pas vraiment me prononcer. J'avoue que les œuvres de Trisha Brown et Saburo Teshigawara que j'ai eu l'occasion de voir ne m'ont pas franchement emballées mais on n'est jamais à l'abris d'une bonne surprise. Au moins ce sera une soirée découverte, ce qui m'emballe toujours!

Je suis très heureuse de découvrir enfin Doux Mensonges dont les extrait déjà vu font vraiment envie!

La Belle au bois Dormant, Rudolf Noureev

Du 4 décembre 2013 au 4 janvier 2014, Opéra Bastille

Enfin une reprise de la Belle au Bois Dormant!! J'ai déjà vu ce ballet sur scène à plusieurs reprises mais jamais par la troupe parisienne!

La Belle c'est archi too much avec ses costumes, ses décors, c'est très long et pourtant ça m'emballe. Je ne dirai peut être plus cela en fin de série mais pour l'instant je suis très curieuse de voir la nouvelle génération s'approprier ce ballet. Toutes les jeunes étoiles devraient être sur les rôles titres et j'espère que Myriam Ould-Braham sera revenue à temps. Espérons aussi que comme lors de la dernières série de Don Quichotte nous ayons droit à quelques prises de rôles de la part de sujets ou premiers danseurs même si le ballet offre également une très large palette de seconds rôles qui permettra à pas mal de gens de briller.

myriam.jpg

Le Parc, Angelin  Preljocaj

Du 7 au 21 décembre 2013, Palais Garnier

Très bonne nouvelle également que cette reprise du Parc. Les premiers rôles seront trustés par les étoiles ne dansant pas la Belle aussi j'espère pouvoir y découvrir Aurélie Dupont ou Isabelle Ciaravola et y revoir Nicolas LeRiche.

le-parc-.jpg

Les démonstrations de l'Ecole de Danse

8, 15 et 21 décembre 2013, Palais Garnier

Tous les ans je promets d'y aller et tous les ans je n'ai pas le temps! Je n'ai donc pas grand chose de spécial à en dire si ce n'est que les personnes présentes y passent toujours un très bon moment.

Tournée du Bolchoï (compagnie invitée)

Illusions Perdues, Alexeï Ratmansky

Du 4 au 10 janvier 2014, Palais Garnier

Dommage que la compagnie Russe ne présente pas un grand classique. Mais la venue du Bolchoï ça ne se manque pas!! Il y a deux ans la troupe avait mit le feu à la scène du Palais Garnier et j'imagine que cette année encore il va falloir se battre pour avoir des places!

Onéguine, John Cranko

Du 3 février au 5 mars 2014

J'ai l'impression que la dernière reprise d'Onéguine date d'hier! C'était il y a un an mais c'est encore frai dans ma tête. Elle nous avait offert de magnifiques moments. J'ai encore en mémoire (comme tout le monde je pense) les paires Dupont/McKie et Ciaravola/Ganio...

Ce ballet verra les adieux à la scène d'Isabelle Ciaravola dans un rôle qui compte pour elle puisqu'il a vu sa consécration en tant qu'étoile. J'étais dans la salle le soir de sa nomination et ferais tout pour y être le soir de ses adieux. C'est une danseuse qui me touche beaucoup et elle devrait à nouveau faire des merveilles en Tatiana. J'espère vraiment qu'elle aura l'occasion de le danser à nouveau avec Hervé Moreau.

Du côté des souhaits, j'espère également que nous aurons quelques prises de rôle intéressantes (notamment Stéphane Bullion en Onéguine!).

_Oneguine_Isabelle-Ciaravola_m.jpg

Mademoiselle Julie,  Birgit Cullberg (entrée au répertoire)et Fall River Legend, Agnes de Mille

Du 21 février au 13 mars 2014, Palais Garnier

Voilà une des soirées les plus alléchantes de la saison! Déjà une soirée de chorégraphes au féminin! mais aussi une entrée au répertoire et la reprise d'un ballet rare sur la scène de Garnier.

Comme je le disais plus haut les découvertes sont toujours intéressantes et celles-ci font particulièrement envie.

Spectacle de l'école de danse

Concerto en Ré, Claude Bessy, Napoli – Pas de six et Tarentelle,August Bourbonville,Scaramouche, José Martinez et Yondering, John Neumeier

du 4 au 10 avril 2014, Palais Garnier

A nouveau un très beau programme bien diversifié pour l'Ecole de Danse. Les soirées de l'Ecole de Danse sont toujours de très bons moments. On n'en sort jamais déçu!

Soirée jeunes danseurs

Du 18 au 22 avril 2014, Palais Garnier

En voilà une bonne nouvelle! Les soirées jeunes danseurs sont toujours très sympa. C'est l'occasion de découvrir des danseurs du corps de ballet dans des rôles de solistes et de voir des personnalités émerger. Dommage qu'elle ne soit pas programmée tous les ans mais je suis ravie de la voir au programme de l'an prochain!

Orphée et Eurydice, Pina Bausch

Du 3 au 21 mai 2014, Palais Garnier

Je suis un peu perplexe... Etait-ce nécessaire de reprendre si vite ce ballet? Pourtant il est extrêmement réussi et j'y ai passé de très bons moments l'an dernier mais je ne sais pas s'il était très opportun de le reprogrammer si vite. (ceci dit aux vues des tarifs pratiqués, je comprends que ça intéresse l'ONP!)

orphee2.jpg

                                                              photo: Agathe Poupeney

 

Palais de Cristal, George Balanchine, Daphnis et Chloé, Benjamin Millepied (création)

du 10 mai au 8 juin 2014, Opéra Bastille

Très bon choix de programmation. Le Palais de Cristal, première pièce de Balanchine pour l'Opéra de Paris n'a pas été repris depuis des années. Devenu entre temps Symphony in C avec des tutus blancs, le ballet revient à ses origines avec cette fois des tutus signés Christian Lacroix.

Nous aurons également droit à une création du prochain directeur de la danse Benjamin Millepied. Je suis assez curieuse de la découvrir!

Dances at a gathering, Jerome Robbins, Psyché, Alexeï Ratmansky

Du 19 juin au 7 juillet 2014, Palais Garnier

Voici un programme qui me fera économiser un peu d'argent. J'avoue que je m'étais assez ennuyée lors de la dernière reprise du ballet de Robbins malgré la très grande qualité des interprètes. Si les solos et pas de deux m'avaient bien plus, les mouvements d'ensembles semblaient interminables et le ballet se perdait en longueur.

Quant à la création de Ratmansky, elle m'avait laissée pour le moins perplexe avec ses danseuses-fleurs et danseurs en beaux de bêtes!

Je n'avais envie de revoir ni l'un, ni l'autre et les voilà réunis dans la même soirée. Ceci dit, j'imagine que les distributions seront soignées ce qui donnera à la soirée un peu d'intérêt!

Notre-Dame de Paris, Roland Petit

du 30 juin au 16 juillet 2014, Opéra Bastille

Je suis très impatiente de voir ce ballet que je ne connais que par vidéo et les quelques variations régulièrement présentées en concours de promotion.

Pleins de noms viennent en tête lorsque l'on pense aux rôles principaux. Ca serait sympa que les deux jeunes retraitées Agnès Letestu et Isabelle Ciaravola reviennent pour l'occasion. Je verrai bien Jérémie Bélingard en Quasimodo, tout comme Stéphane Bullion (à moins qu'il ne soit plus Frollo). Ludmila Pagliero, Dorothée Gilbert  ou Alice Renavand en Esmeralda...

Cela nous promet pleins de beaux moments pour conclure la saison.

notre-dame.png

Soirée d'adieux de Nicolas LeRiche

9 juillet 2014, Palais Garnier

Sortez vos mouchoirs car le moment que vous redoutez tous est enfin arrivé... Nicolas LeRiche fait ses adieux à l'Opéra de Paris. Ce danseur exceptionnel aura marqué plusieurs générations de spectateurs (et danseurs j'imagine) par son talent, son charisme... Il apportait quelque chose d'unique à chacun de ses rôles et va laisser un vide immense dans la compagnie.

J'avoue que je ne m'imagine pas ne plus le voir!

Je suis en revanche ravie qu'il fasse ses adieux au cours d'une soirée spéciale qui lui est entièrement dédiée. Je suis déjà prête à me battre férocement pour y être!

 

Voilà pour la saison 2013/2014. Et vous qu'en pensez-vous?

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 11:08

Moi qui pensais que je n’aurai rien à vous raconter d’ici les représentations de Kaguyahime, quelle erreur !!

 

opera-garnier-paris.jpg

La succession à la direction de la danse de l’Opéra de Paris est un sujet de conversation courant depuis quelques années déjà. Nombreux étaient en effet ceux qui attendaient le départ de l’indéboulonnable Brigitte Lefèvre, à la tête de l’institution depuis près d’une vingtaine d’année, tout en craignant d’éventuels successeurs.

Comme l’explique très bien Danses avec la Plume, beaucoup de noms ont circulés. Il y a d’abord eu le duo Hilaire/Preljocaj qui suscitait pas mal de d’interrogations. Puis Laurent Hilaire tout seul. Le choix quelque part le plus naturel. Il est déjà maître de ballet associé à la direction de la danse et a donc un œil sur les distributions. Il connait bien la compagnie et semble déjà la co-diriger.

Il y a quelques mois est apparu le nom de Nicolas LeRiche. Il n’a pas encore terminé sa carrière et n’a pas d’expérience dans la gestion d’une compagnie ou d’un groupe de danseur. La direction de la danse de l’Opéra de Paris serait donc son premier poste à une telle fonction.

Puis les rumeurs ont continuées... Charles Judes, Makhar Vaziev, l’inévitable Manuel Legris (qui avait ma préférence mais ne semblait plus intéressé par le poste).

Hier en fin de matinée apparait sur les réseaux sociaux une nouvelle rumeur que personne ne prend vraiment au sérieux : Benjamin Millepied. Les twitteurs (dont je fais partie) commencent à rire à la blague avant de se rendre compte au fil de la journée que l’info pourrait bien être sérieuse.

Effet d’annonce en milieu d’après-midi : le nouveau directeur de la danse sera annoncé demain à 11h30 au cours d’une conférence de presse au Palais Garnier.

Ce matin aux alentour de 9h30 l’info est éventée par la presse américaine. Millepied prend bien poste !

 

benj.jpg

On peut dire que c’était une sacrée surprise que peu de monde avait vu venir. Déjà les critiques se font entendre. Trop jeune (35 ans), trop people (marié à Nathalie Portman, star de pub). De mon côté j’ai envie de dire « et pourquoi pas ». Benjamin Millepied ce n’est pas que Black Swan et la pub Air France. Il débute la danse à Bordeaux avant d’intégrer le conservatoire national supérieur de Lyon. Il rejoint ensuite l’école de danse de l’American Ballet avant d’intégrer le New York City ballet dont il est nommé étoile en 2001. Il devient en même temps chorégraphe pour de grandes troupes dont L’Opéra de Paris. Il y a 3 ans sa carrière prend un tournant particulier lorsqu’il est choisi par le réalisateur Darren Aronofsky comme chorégraphe pour son nouveau film sur le monde du ballet Black Swan. Il quittera ensuite son poste au NYCB pour monter sa propre troupe à Los Angeles.

Millepied va donc apporter un peu de fraicheur et de nouveauté à l’Opéra de Paris. C’est un choix intelligent que d’avoir sélectionné quelqu’un d’extérieur à la troupe. Il n’y a pas été formé, n’y a pas dansé. Alors évidemment il y a déjà chorégraphié mais cela n’a rien à voir avec une personne ayant fait toute sa carrière à Paris.

On peut en tout cas espérer que cette nomination impliquera une vraie rupture avec la direction actuelle, ce qui ne peut pas lui faire de mal. Cela apportera de plus un vrai coup de pub non négligeable à la compagnie.

A voir maintenant ce que Benjamin Millepied va faire de l’opportunité qui lui est donnée. Je suis curieuse de l’entendre s’exprimer sur son projet pour la compagnie et découvrir sa première saison (même si on n’y est pas encore). Curieuse également de connaitre la durée de son mandat. Au final cette nouvelle est donc plutôt satisfaisante car inattendue.

On pourra en revanche remarquer que cette nomination c’est faite dans l’obscurité la plus totale ! Qui étaient vraiment les candidats à la succession ? Quels étaient leurs projets ? Nous ne le saurons peut être jamais même si j’espère que la conférence de presse de ce matin lèvera quelques zones d’ombres.

 

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 18:44

Bonjour à tous!

 

Je n'ai finalement pas fait de compte rendu de ma dernière soirée Forsythe. Si longtemps après, je crois que je ne vais pas le faire!

C'est un peu dommage car mes impressions étaient assez différentes de ma 1 ère soirée avec un In the middle très décevant car pas très énergique, un super O Zlozony, qui est passé très vite, porté par de magnifiques interprètes et en particulier Isabelle Ciaravola aérienne, et enfin Pas/Parts toujours aussi enthousiasmant.

 

P1070134.JPG

 

La troupe de l'Opéra de Paris part maintenant en tournée en Australie avec Giselle et des distributions très interessante avec notemment les prises de rôle de Myriam Ould-Braham et Ludmila Pagliero.

 

De mon côté, les affaires reprendront avec Kaguyahime en février.

 

Rien en janvier par contre, désolée. Des soucis de santé m'ont contrainte à annuler la rencontre AROP avec Ludmila Pagliero et Josua Hoffalt. Je vous invite cependant à en lire le compte rendu très intéressant sur le blog de Danse Avec la plume!

 

P1070142.JPG

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:21

Lundi prochain s’ouvrira la saison 2012/2013 de l’Opéra de Paris avec une soirée Balanchine. Les deux premières représentations seront précédées du traditionnel défilé du corps de ballet. Je dois dire qu’après avoir manqué celui de l’an dernier pour cause de grève j’ai plus que hâte d’y être !

 

Pour une fois je ne vais pas vous parler des distributions car je connais trop peu les ballets présentés pour émettre un avis.

On notera tout de même que les étoiles seront présentes en masse et qu’Isabelle Ciaravola initialement prévue a été retirée des distributions pour cause de blessure au bras.

Je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

En attendant une petit news :

Cet été le forum Danser en France a fermé de manière plutôt inattendue. Quelques anciens membres (dont je fais partie) ont décidé de le remettre à flot sous un nouveau nom. Je vous présente donc Danses Pluriel ! N’hésitez pas à aller y faire un tour et à participer. Le site accompagnant le forum va également être remit en place mais cela demande plus de temps !

 

danses-pluriel.jpg

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 16:50

Hier soir avait lieu la première représentation de la nouvelle série de La Fille Mal Gardée au Palais Garnier.

Le gros de la troupe se prépare à partir en tournée aux Etats-Unis aussi (et comme souvent) ce sont les premiers danseurs et sujets qui assurent les représentations parisiennes.

La Fille Mal Gardée est un ballet très sympathique et frai, parfait pour l’été que je me fais toujours un plaisir de revoir.

Mais cette année les représentations ont été marquées par un événement et pas des moindres... La nomination au rang d’étoile de Myriam Ould-Braham !

 

myriam.jpg

photo elendae

La première danseuse est une grande habituée du rôle qu’elle danse depuis l’entrée du ballet au répertoire. Elle avait déjà assuré la première de la série il y a deux ans. Aussi, en l’absence de Ludmila Pagliero blessée, c’est tout naturellement que la première danseuse c’est retrouvée partenaire de Josua Hoffalt le 18 juin.

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette nomination était inattendue. Aucun bruit de couloir n’avait circulé. Je dois bien avoué que j’en ai été la première surprise. Aux vues des distributions de la première danseuse et de « l’amour » que semblait lui porter la direction, je pensais qu’il faudrait attendre un changement au sommet pour voir la jeune femme promue. Le tout en pensant qu’à ce moment là elle aurait plus de 30 ans et donc peut être passé son tour...

Une bonne surprise donc pour cette danseuse qui a le mérite d’assurer sur tous les rôles qu’on lui confie (même les plus ingrats) avec une grâce folle. Je n’ai pas toujours été touchée par ses interprétations (notamment sur Roméo et Juliette où je l’avais beaucoup aimé mais dont le 3e acte m’avait semblé un peu faible) mais toujours séduite par la qualité de sa danse. Ces dernières années je l’ai regretté dans bon nombre de rôles qu’on ne voulait pas lui confier et ai toujours été présente (Paquita excepté) pour ses prises rôles majeures.

 

myriam-jul.jpg

 

On disait la danseuse mal aimée mais pourtant le vent à tourné ces derniers mois. Il y a un an exactement lorsqu’on lui a confié une seule et unique Juliette. S’en est suivi une très belle création de la Source, une reprise d’Olga dans Onéguine, et trois belles Nikiya. Je crois que c’est dans ce rôle qu’elle m’a le plus touchée. Il mettait en valeur toutes ses qualités. Lors de sa dernière Bayadère, j’étais d’ailleurs assise derrière Brigitte Lefebvre qui expliquait aux mécènes que ce rôle était une occasion donné à la première danseuse de faire évoluer un personnage sur la durée tout en leur faisant comprendre qu’une nomination n’était pas imminente. L’essai a pourtant dû se révéler concluant puisque deux mois plus tard la voilà au firmament !

Cette nouvelle me ravie. Je l’ai accueillie ce matin avec un large sourire et beaucoup d’émotion ! Elle récompense la persévérance et le talent de cette ballerine qui n’avait plus sa place parmi les actuelles premières danseuses. J’espère que cette nomination lui permettra enfin d’accéder aux rôles qu’elle mérite.

Myriam Ould-Braham est une danseuse que j’ai souvent eu l’occasion de voir sur scène et j’ai eu plaisir à suivre son parcours.

J’avais, l’an dernier pour les adieux de José Martinez, expliqué que la toute première fois que j’étais allée voir un ballet à Garnier, l’étoile dansait Albrecht dans Giselle... Et bien Myriam, alors toute jeune sujet dansait le pas de deux paysans !

J’ai hâte maintenant de revoir l’étoile (comme c’est sympa de pouvoir l’appeler ainsi) dans le rôle qui lui a valu sa nomination. Ce sera dans 15 jours avec malheureusement un autre partenaire mais toujours autant d’enthousiasme.  

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:16

Mieux vaut tard que jamais. L’Opéra de Paris vient enfin de mettre en ligne les distributions de la nouvelle série du ballet d’Ashton, la Fille mal Gardée.

Ce ballet est très souvent donné à l’été pendant que le gros de la troupe est en tournée à l’étranger. Il faut dire que le côté léger de l’histoire sied bien à la saison et les rôles titres souvent délaissés par les étoiles chevronnées permettent de mettre en valeur des petits jeunes.

On espérait tout plein de prises de rôle. Ce ne fût finalement pas le cas. Les distributions sont assez similaires à la dernière reprise même si les couples changent. Quelques petits nouveaux ont tout de même réussi à se faire une place dans les distributions.

Lise : Myriam Ould-Braham, Colas : Josua Hoffalt, la mère Simone: Stéphane Phavorin, Alain: Simon Valastro : 18, 21, 25 juin

Myriam Ould-Braham est une grande habituée du rôle qu’elle danse depuis l’entrée du ballet au répertoire. La chorégraphie lui va très bien et elle se révèle surprenante dans l’interprétation. Je serai très curieuse de voir son association avec Josua Hoffalt. Ils peuvent former un couple intéressant. La nouvelle étoile sera, je pense bien plus à son avantage dans ce rôle et avec cette partenaire que dans l’histoire de Manon.

Stéphane Phavorin et Simon Valastro sont deux grands habitués de la mère Simone et d’Alain. Il faut dire qu’ils excellent dans ces rôles. Stéphane Phavorin en fait toujours des tonnes dans le rôle de la mère de Lise et c’est extrêmement efficace ! On rit de bon cœur. Quand à Simon Valastro il sait se montrer à la fois touchant et très drôle en Alain. J’ai hâte de les revoir.

 

lisemob.jpg

Lise : Muriel Zusperreguy, Colas : Florian Magnenet, la mère Simone : Aurélien Houette, Alain : Allister Madin 20, 23, 26, 30 juin 5 juillet

Une distribution assez intéressante. Muriel Zuspereguy avait déjà dansé le rôle lors de la dernière reprise. Je ne l’avais pas vue mais n’ai eu que de bons échos de sa prestation. Elle a tout à fait le caractère pour ce genre de rôle et est apparue très en forme en cette fin de saison. Je n’ai pas encore de place pour cette distribution mais vais tout faire pour m’y rendre quand même !

Se sera en revanche une prise de rôle pour Florian Magnenet que je n’imagine pas du tout en Colas mais qui a le don de souvent me surprendre. A voir donc.

Les seconds rôles sont aussi très sympas.

 

muriel-fille-syltrene.jpg

photo: blog syltren

 

Lise : Mélanie Hurel, Colas : Alessio Carbone, la mère Simone : Eric Monin, Alain : Adrien Couvez  28 juin, 6, 10, 12 juillet

Sur le papier la distribution la moins intéressante même si se sont souvent celles là qui réservent le plus de surprises. Cela fait longtemps que Mélanie Hurel n’avait plus eu de rôle titre. Je crois que la dernière fois que je l’ai vu dans un personnage de premier plan, c’était pour Paquita il y a 4 ou 5 ans.

Alessio Carbone semble en revanche taillé pour le rôle tant au niveau de la technique que du caractère.

 

couvez.jpg

 

Lise : Myriam Ould-Braham, Colas : Emmanuel Thibault, la mère Simone : Stéphane Phavorin, Alain: Simon Valastro 3, 11 et 14 juillet

La distribution de Myriam Ould-Braham que je verrai. J’aurai préférer celle avec Josua Hoffalt mais tant pis. Après des prestations un peu décevantes cette année espérons que le rôle de Colas va rebooster Emmanuel Thibault. Je suis curieuse de voir comment il va se sortir du partenariat et des portés qui ne sont pas son fort. Cependant il a l’habitude de danser avec Myriam Ould-Braham ce qui est un avantage.

Lise : Mathilde Froustey, Colas : Pierre-Arthur Raveau, la mère Simone : Stéphane Phavorin, Alain : François Alu: 13 et 15 juillet

Dommage que l’une des distributions les plus intéressantes n’ait le droit qu’à deux dates !!

Je n’ai jamais vu Mathilde Froustey en Lise (d’ailleurs de crois ne l’avoir jamais vue dans un rôle titre) mais son tempérament doit très bien s’accorder au rôle. Ce sera une grande première pour Pierre-Arthur Raveau que l’on n’a pas beaucoup vu depuis sa promotion de sujet en novembre. Il a beaucoup de qualités techniques aussi il sera intéressant de le voir en interprète.

Et il faut évidemment noter la présence du jeune danseur qui monte François Alu. J’avais raté son idole dorée et compte bien me rattraper avec Alain qui est de plus un rôle permettant de développer ses qualités d’interprète et ne plus seulement se consacrer à la technique.

 

mathilde.jpg

 

De mon côté j’assisterai pour l’instant à deux représentations et espère en ajouter une troisième.

A moins d’obtenir une place pour le 20 juin, le prochain article sera un compte rendu de la venue d’Ouliana Lopatkina à Versailles !

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories