Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 14:23

La saison 2014/2015 de l’Opéra de Paris a été dévoilée. Une saison importante puisqu’il s’agit de la dernière préparée par Brigitte Lefèvre. Et surprise, beaucoup de classiques sont au programme. On remarque également qu’il y a plus de programmes que les années précédentes avec des séries plus courtes.

Cette saison devrait marquer un tournant dans la compagnie. Après 20 ans à la tête de l’institution, la directrice de la danse passe enfin la main et sera remplacée par le très attendu Benjamin Millepied. Ses premiers pas de directeur vont être suivi avec attention. Quelle va être sa politique de distribution ? Va-t-il nommer des étoiles dès sa première saison ? On peut s’imaginer que oui aux vues des nombreux départs de très grandes étoiles ces dernières années.

 

Mais avant de penser à tout cela, voici le programme !

 

Tanztheater Wuppertal

Two cigarettes in the Dark

Pina Bausch

Du 1er au 7 septembre

 

Une très bonne nouvelle que la venue de la compagnie de Pina Bausch. J’ai du mal à comprendre les appréhensions d’une partie du public. Les œuvres de la chorégraphe allemande sont toujours d’une grande force et c’est pour moi un programme à ne pas manquer. 

 

Études/ Woundwork II/ Pas./Parts

Lander/Forsythe

Du 20 septembre au 4 octobre

 

La reprise d’Études est assez enthousiasmante, le ballet n’ayant pas été repris depuis un petit moment bien que ses variations soient régulièrement choisies lors des concours de promotions.

Je suis un peu déçue du choix des Forsythe que l’on a déjà vu la saison dernière. Un peu de nouveauté n’aurai pas été de trop surtout qu’il y a de quoi faire avec le chorégraphe. J’aurai bien revu Artifact Suite qui m’avait plus qu’emballée lors de ma première saison complète de spectatrice. Il y avait aussi The Vertiginous Thrill of exactitude que nous n’avons pas revu depuis longtemps…

 

À noter que la représentation du 4 octobre marquera l’événement que nous… attendons/redoutons/ nous fichons (rayez les mentions inutiles) tous : les adieux de Brigitte Lefèvre à la compagnie. On peut imaginer qu’un programme spécial sera mis en place.

 

pas-part.jpg

 

Rain

Anne Teresa de Keersmaeker

Du 21 octobre au 7 novembre

 

L’entrée au répertoire de ce ballet n’avait pas vraiment emballé les spectateurs loin de là aussi il est étonnant de déjà le revoir (même s’il doit y avoir une question de droits là dessous). Je l’avais zappé à l’époque donc je ne peut pas vraiment donner d’avis. La curiosité me poussera certainement à le découvrir cette fois.

 

rain-poupney.jpg                                                              photo: Agathe Poupeney

 

Casse-Noisette

Rudolf Noureev

Du 26 novembre au 29 décembre

 

Un petit Casse-Noisette pour Noël ça ne fait pas de mal. Le ballet est régulièrement repris mais c’est le ballet des fêtes pas excellence.

La programmation de cette fin d’année est tout de même assez étonnante avec face à face deux ballets demandant un important corps de ballet et le même type de danseur chez les solistes. Myriam Ould-Braham, Dorothée Gilbert, Ludmila Pagliero, Mathias Heyman, Josua Hoffalt, Matthieu Ganio… que vont-ils danser ? Cela m’étonnerait tout de même qu’ils fassent les deux.

Je parierais sur une distribution d’étoiles sur la première et des premiers danseurs et sujet pour la suite (et une nomination par la même occasion ?)

 

Casse-Noisette.jpg

 

La source

Jean-Guillaume Bart

Du 29 novembre au 30 décembre

 

Quel bonheur d’enfin revoir la Source, un ballet que pour une fois on aurait bien aimé revoir programmé dès la saison suivante ! Cette recréation d’un ballet classique oublié avait rencontré un grand succès tout à fait mérité. Comme je l’expliquais pour Casse-Noisette, difficile de savoir qui va danser même si on peut s’imaginer que Pagliero, Ould-Braham et Hoffalt premiers danseurs à l’époque de la création et maintenant étoiles seront de la partie.

 

Cela pose en revanche question pour les étoiles ne dansant pas ce type de rôles. Que vont donc bien pouvoir faire Marie-Agnès Gillot, Emilie Cozette ou Alice Renavand (même si cette dernière ferait une superbe Noureda). Je ne pose pas la question pour les garçons en revanche.

 

la-source.jpg

 

Démonstrations de l’école de danse

Du 7 au 21 décembre

 

L’événement que je rate chaque année faute de temps. Mais je n’en entends que du bien donc foncez-y !

 

Ballet Royal de Suède

Juliette et Roméo – Mats Ek

Du 6 au 10 janvier

 

Décidément nous sommes gâtés au niveau des compagnies invitées. Je me réjouis de découvrir cette troupe ainsi que ce ballet de Mats Ek.

 

Répliques/ Saluts/ Andréauria

Paul/ Rigal/ Lock

Du 3 au 20 février

 

Tous les ans un programme enthousiasme moins que les autres. Cette fois c’est celui là ! Le ballet de Nicolas Paul m’avait plutôt plu mais il est assez difficile d’accès et tien beaucoup à la qualité de ses interprètes.

Rigal est le grand chorégraphe à la mode mais aux vues des dernières créations de chorégraphes tendances à l’ONP je me méfie.

 

repliques_m.jpg

 

Le chant de la terre

John Neumeier

Du 24 février au 12 mars

 

Et juste après nous avons certainement le programme le plus attendu ! La création de John Neumeier fait figure d’événement. Le chorégraphe réussi bien à la compagnie qui fait toujours de très belles choses de ses ballets. Même si ses « muses » sont aujourd’hui à la retraite j’ai hâte de découvrir cette œuvre.

 

Le Lac des cygnes

Rudolf Noureev

Du 11 mars au 9 avril

 

C’était la surprise lors de l’annonce de la saison il y a deux mois. Mais une reprise du lac est toujours un plaisir. J’avoue que j’aime beaucoup cette version Noureev et en particulier le 4e acte qui est le plus beau que j’ai vu.

 

La dernière fois, la série avait été quasi intégralement dansée par Émilie Cozette. Espérons que cette fois les étoiles tiennent le choc. Je suis particulièrement pressée de voir ce que la jeune génération va faire de ce ballet. Espérons aussi que comme lors des dernières reprises nous ayons droit à des prises de rôles de premiers danseurs et sujet (au hasard Héloïse Bourdon qui est faite pour ce rôle).

 

lac-poupeney.jpg                                                                  photo: Agathe Poupeney


 

Spectacle de l’école de danse

D’ores et déjà, Variations Don Giovani, Aunis, Soir de fête

Du 3 au 8 avril

 

Comme toujours un très joli programme pour l’école de danse qui va permettre aux élèves de briller dans des registres variés.

 

aunis.jpg                                                          photo : Agathe Poupeney

 

L’histoire de Manon

Kenneth MacMillan

Du 20 avril au 30 mai

 

Aimant beaucoup le ballet je suis heureuse de le revoir programmé toutefois la perspective des distributions m’inquiète un peu. Lors de la dernière reprise seule la paire Ciaravola/ Ganio m’avait réellement émue. Aujourd’hui il n’y a personne pour remplacer l’étoile nouvellement retraitée. Espérons que certains danseurs réussissent à s’approprier ce ballet qui peut être sublime s’il est interprété avec justesse.

 

Cette série marquera les adieux à la scène d’Aurélie Dupont.

 

L-histoire-de-Manon-Aurelie-Dupont_m.jpg

 


Paquita

Pierre Lacotte

Du 2 au 19 mai

 

Encore un programme sympa. Paquita est un ballet très vivant, demandant une technique virtuose. Avec les danseurs actuels (Pagliero, Gilbert, Renavand, Ould-Braham, Ganio, Heymann, Alu) on peut s’imaginer des distributions du tonnerre.

 

paquita-poupeney.jpg                                                                 photo : Agathe Poupeney

 

Les enfants du Paradis

José Martinez

Du 28 mai au 6 juin

 

Voici un ballet dont le succès dépend beaucoup de ses interprètes. Passé l’effet de surprise il ne vieilli pas si bien que ça. À voir l’effet qu’il me fera cette fois.

 

enfants-du-paradis.jpg

 

La fille mal gardée

Frederick Ashton

Du 29 juin au 14 juillet

 

Décidément la fille mal gardée est le ballet de l’été. Toujours programmé à la même période lorsqu’il faut quelque chose de frai et léger avant les vacances. Le ballet est charmant et toujours agréable à voir mais attention à l’overdose. Je l’avais frôlé lors de la dernière reprise en alternant le très bon (Froustey/Raveau, Ould-Braham/Hoffalt) et le très moyen.

Il y a toutefois suffisamment de jeunes talents (les étoiles seront surement toutes sur le McGregor) pour passer un bon moment. 

 

la-fille-sebastien-mathe.jpg                                                          photo: Sbéastien Mathé

 

L’anatomie de la sensation

Wayne McGregor

Du 4 au 16 juillet

 

J’ai du mal à comprendre comment il a pu être décidé de reprogrammer ce ballet à Bastille en plein mois de juillet. Lors de la création je me rappelle être arrivée avec une place de galerie et avoir été replacée dès mon arrivée en 5e rang de parterre (qui n’était qu’au ¾ plein).

De ce ballet je garde aussi un très profond souvenir d’ennui. C’est la première fois que j’ai eu envie de quitter la salle avant la fin (dommage il n’y avait pas d’entre acte).

Une deuxième vision changera peut être mon regard mais cette reprise ne m’emballe pas des masses.

 

anatomie.jpeg

Et vous que pensez-vous de cette saison?

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article

commentaires

Ballet cinema 05/05/2014 17:13

N'hésitez pas à venir faire un tour sur Akuentic pour retrouver les derniers spectacle à la une.

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories