Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 17:20

Dans un peu plus d’un mois va débuter une nouvelle série de Belle au Bois dormant à l’Opéra Bastille et ô miracle, les distributions sont déjà en ligne ! Je me suis fais le pari cette année de compter le nombre de changement de distributions d’ici aux représentations (pour le couple principal, je ne suis pas maso non plus !). Je vous tiendrai donc au courant en janvier même si j’espère bien que tout va se passer sans encombre. Ceci-dit, avec 6 représentations par étoiles on peut dire que la direction ne ménage pas ses danseurs.

 

Mais revenons au ballet. La Belle au Bois dormant c’est un peu un gros gâteau à la crème avec ses fées, ses tutus pastels, ses personnages de contes de fées qui viennent tous au mariage… Mais la belle c’est aussi des rôles extrêmement exigeants techniquement, plus de 3h de spectacle et une multitude de seconds rôles. On devrait donc voir pas mal de danseurs à l’essai à commencer par les rôles titres puisque quatre sujets et quatre premiers danseurs s’y risqueront.

 

On fait un premier point. (avis tout subjectif évidemment)

 

Abbagnato/ Ganio

4, 7, 11, 16, 23, 27 décembre

 

Mathieu Ganio est le prince idéal et cela fait plaisir de voir que la direction s’est enfin décidée à le faire revenir dans le classique. Il a le physique, la technique, l’allure… un beau moment en perspective.

Je ne me prononcerai pas sur Elenora Abbagnato que je n’ai jamais vu dans du classique pur. Je suis assez curieuse de voir comment sa personnalité volcanique va s’accommoder de la douce Aurore.

 

À noter que cette distribution devrait avoir un Oiseau bleu et une princesse Florine de choix en la personne de Mathias Heymann et Myriam Ould-Braham. À ne manquer sous aucun prétexte !

 

mathieu

 

Pagliero/ Hoffalt

5, 8, 10, 15, 21, 26 décembre

 

Une distribution solide. Ludmila Pagliero est à ce jour la meilleure technicienne parmi les étoiles et ne déçoit jamais de ce côté là. Côté interprétation elle m’a toujours semblée convaincante aussi c’est avec plaisir que je la découvrirai. Qu’on l’apprécie ou pas, elle reste un choix sûr.

Son partenaire a comme Mathieu Ganio le physique et la technique de l’emploi même s’il n’a pas son allure princière. S’il ne se blesse pas, il devrait toutefois briller.

 

Ould-Braham/ Heymann

20, 25, 28, 31/ 12, 04/01

 

LA distribution à ne pas manquer !! Malheureusement ils sont programmés en fin de série après 6 représentations dans le pas de deux de l’Oiseau bleu. On croise donc très fort les doigts pour que personne ne se blesse.

Myriam Ould-Braham semble être une Aurore-née. Elle a tout de la jeune princesse de conte de fée. Elle forme en plus un très joli couple, très équilibré avec Mathias Heymann et je suis ravie que l’on commence à vraiment les associer sur le long terme.

Ce dernier ne cesse de m’épater depuis son retour et je suis impatiente de le voir se démêler dans les si tordues variations de Noureev.

 myriamouldbraham0rk.jpg

Zakharova/ Hallberg

29/12, 02/01

 

Quant l’Opéra doit inviter un artiste étranger, il invite Svetlana Zakharova ! Bien sûr c’est une grande étoile mais n’y a-t-il pas d’autres danseuses étrangères capables de danser Aurore ? N’existe-t-il pas d’autres compagnies que le Bolchoï ? Bref, vous l’aurez compris même si l’étoile est toujours gage de qualité, sa venue de m’emballe pas plus que cela. Petite curiosité toutefois, elle amène avec son partenaire David Hallberg. Je l’ai toujours apprécié en vidéo et aurait adoré le voir « en vrai ». Malheureusement en cette fin d’année chargée il faut faire des choix.

 

Belle-au-bois-dormant_Svetlana-Zakharova-David-Hallberg.jpg


Hecquet/ Bezard

07/12 à 14h30

 

On attaque les distributions de sujet/premier danseur avec Laura Hecquet et Audric Bezard. Si je ne me trompe pas, Laura Hecquet n’a jamais interprété de rôle titre même si elle a une bonne expérience des « grands seconds rôles » (Gamzatti, Myrtha…). Elle a une allure très noble et devrait se glisser sans problème dans les habits de la belle princesse. Reste à savoir ce qu’elle fera niveau interprétation, je ne la connais pas assez pour juger.

Son partenaire de son côté c’est surtout illustré dans le contemporain. Ce sera une bonne occasion de le découvrir dans du classique. À noter qu’il est passé premier danseur grâce à la variation de Désiré. 

 audric.jpg

 

Bourdon/ Duquenne

13/12

 

Sur le papier, Héloïse Bourdon est la plus Aurore des sujets. Douce et fraiche, son caractère semble en parfaite adéquation avec celui de la jeune princesse. Elle a de plus une très belle technique et beaucoup de grâce. Parfait pour le rôle.

Christophe Duquenne est lui la preuve que l’on peut être à l’âge de la retraite et toujours danser de grands rôles classiques. Le premier danseur possède une élégance naturelle et une vraie maîtrise du style de Noureev qui devrait faire passer au public un très bon moment. Je trouve aussi le couple assez assorti avec des personnalités scéniques qui semblent bien s’accorder.

 

agathe-poupeney.jpegphoto Agathe Poupeney


Albisson/ Magnenet

21/12 à 14h30

 

C’est drôle je n’imagine jamais Amandine Albisson dans des rôles « doux ». Pour moi elle était par exemple plus une  Effie qu’une Sylphide et elle y a pourtant paraît-il fait des merveilles. La sujet est pour moi la danseuse à suivre. Elle est celle qui m’enthousiasme le plus dans son rang et depuis le départ de Mathilde Froustey elle est pour moi celle qui devrait passer première danseuse au prochain concours de promotion.

Elle possède en effet une personnalité artistique intéressante et est excellente actrice avec en plus une technique de fer. Je suis ravie de la voir dans le rôle titre et espère qu’elle y fera des étincelles.

De son côté, son partenaire a tout du prince charmant… sauf la technique ! Nouveau Karl Paquette en puissance, il assure toujours ce qu’on lui demande mais sans faire preuve d’un brio particulier. Le rôle de Désiré étant assez redoutable techniquement j’ai un peu peur de l’état dans lequel on retrouvera le premier danseur à la fin du ballet.  

 

Bellet/ Chaillet

03/01


En voilà une distribution qu’elle est sympa ! Aurélia ne s’est jamais (à ma connaissance) illustrée dans un rôle classique. C’est pourtant une danseuse pleine de qualités avec une personnalité lumineuse. Elle ne fait dans mon esprit pas du tout « princesse » mais est une interprète des plus inspirée ce qui me rend très curieuse de découvrir sa belle.

Vincent Chaillet de son côté était ma bonne surprise de la dernière série de Don Quichotte. J’avais beaucoup aimé son Basilo et il était paraît-il très convaincant en James aussi je lui fais confiance pour assurer en Désiré.

chaillet.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories