Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:16

Hier avait lieu la répétition AROP des Enfants du Paradis, le ballet de José Martinez qui se jouera à parti du 27 juin prochain au palais Garnier.

D’ordinaire nous avons droit à une pré générale où tout est déjà bien réglé et ressemble à quelques détails près à une véritable représentation.

Aussi quel plaisir d’assister aujourd’hui à une vraie répétition. Une grève des techniciens a contraint les danseurs à évoluer sans décors ce qui donnait une atmosphère tout à fait particulière à la représentation.

Je ne vais pas commenter une répétition cela n’aurait pas beaucoup de sens. Toutefois, la distribution présente était celle de la première. Les danseurs étaient donc déjà bien rodés et nous ont offert de beaux moments.

L’absence de décor nous ironiquement fait remarquer à quel point ils étaient utiles dans ce ballet ! Pour rappel, il n’y a pas de grands décors dans les enfants du Paradis mais des pans de murs, des morceaux de pièces qui de déplacent à volonté pour nous faire entrer dans le théâtre des funambules, dans une rue, dans la chambre de Baptiste…

Les danseurs passent donc leur temps à entrer et sortir par des portes hier invisibles. Il n’a pas été rare de voir les artistes bouger eux même certains éléments tels que leurs lits, des tables, des chaises.

Les quelques interventions de José Martinez ne concernait d’ailleurs que cela « quelqu’un peut il enlever ceci ou cela »… Il n’était pas rare au milieu d’une variation de voir Matthieu Ganio gracieusement balancer un accessoire dans les coulisses ce qui conférait au tout une atmosphère assez détendue. Les applaudissements se sont d’ailleurs souvent fait entendre dans le public ce qui est généralement interdit (ou mal vu !).

A noter qu’une partie des membres de l’AROP a dû être découragé par ces conditions de répétition car le balcon était bien vide.

Karl Paquette et Miteki Kudo ont répéter pour le bonheur du public, le passage d’Othello dans le grand escalier. Il fallait en profiter, je ne serais jamais plus aussi bien placé pour ce passage !

Du côté des interprètes il n’y a pas vraiment de commentaires à faire. Isabelle Ciaravola et Matthieu Ganio sont des interprètes naturels des rôles de Garance et Baptiste qu’ils ont créés et je bien heureuse qu’ils assurent la captation vidéo du spectacle.

Je n’aurais pas parié dessus mais Karl Paquette est un excellent Frédéric Lemaître ! Que ce soit au niveau de l’interprétation ou de la technique, sa prestation m’a beaucoup plu !

 

karl-paradis.jpg

 

De quoi patienter avant ma première représentation le 1er juillet prochain. D’ici là il faut que je me procure des places pour l’Anatomie de la Sensation qui a l’air d’avoir bien du mal à se vendre.

Ce soir, surprise et étonnement ! Un gala de danseurs de l’Opéra de tient dans la ville voisine de celle où j’habite ! Moi qui me plaint toujours que je genre d’événement a lieu à l’autre bout de l’ile de France… cette se sera à mon autre bout de l’Ile-de-France ! Rendez-vous donc d’ici dimanche ou lundi pour le compte rendu !

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 20:50

Je ne fais de critique sur une répétition mais vendredi dernier avait lieu une répétition publique de Paquita pour les chanceux membres de l'Arop.

 

Les spectateurs ont eu droit à un filage (une pré générale?) avec Emilie Cozette et Stéphane Bullion.

 

Je verrai ce couple dans une semaine. L'occasion d'affiner mon jugement. Globalement ce fut une bonne suprise.

Le pas de trois avec Mélanie Hurel, Malory Gaudion et Myriam Ould-Braham est à ne pas manquer!

 

Compte rendu la semaine prochaine donc!!

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:06

Un petit retour sur les pleins feux (j'ai vraiment du mal à dire "rencontre"!) de la Bayadère qui ont eu lieu cette après-midi, samedi 24 avril à l'amphithéatre de l'Opéra Bastille.

Etait présent l'étoile Delphine Moussin et le premier danseur Stéphane Bullion qui camperont Nikiya et Solor les 29 mai et 2 juin prochain. Clotilde Vayer était la répétitrice et Michel Dietlin officiait au piano.

La répétition a commencé par le premier pas de deux que partage Solor et Nikiya devant le temple au premier acte.
Nous avons eu la surprise de voir Lionel Delanoe (danseur aujourd'hui à la retraite) faire une petite apparition dans le rôle du fakir. On sentait que la salle était très heureuse de le revoir sur "scène" et lui a réservé des applaudissements nourris.
Une fois ce sympathique moment passé, nous entrions dans le vif du sujet avec le pas de deux en lui même précédé de la courte variation de la cruche (!) interprétée par une Delphine Moussin bien entrée dans XXIe siècle puisqu'elle portait une "jolie" bouteille d'eau en plastique en lieu et place de la fameuse cruche!

pleins-feux-baya.jpg
Les deux interprètes n'avaient que très peu répétés ensemble. Les répétitions du ballet avaient apparemment commencées il y a 4 jours. Aussi je les ai trouvé bien courageux de nous présenter ainsi leur travail.
Et si Delphine Moussin a une bonne expérience du rôle, ce fût un peu plus difficile pour Stéphane Bullion qui fera fin mai sa prise de rôle parisienne.

stephane.jpg
La répétition c'est poursuivie avec la variation du serpent, magnifiquement interprétée par la belle étoile.

Puis Delphine a enfilé son tutu plateau (quia vait précédement servit a signalé le feux sacré du premier acte) pour nous présenter l'adage du 3e acte, le passage du voile et le final.
La répétition c'est menée à un rythme effreiné qui ne laisait pas aux danseurs le temps de souffler. Delphine a d'ailleur dû demander plusieurs fois à faire une petite pause!
Clotilde Vayer a également demandé à Stéphane Bullion de nous montrer une partie du retoutable manège de double assemblés du troisième, ce que j'ai trouvé un peu inutile et surtout un peu dangeureux sur ce sol. On le sais que c'est difficile pas besoin de nous montrer comment les danseurs maison le font bien! Le pauvre Stéphane avait d'ailleurs l'air mort de trouille de devoir nous le montrer si vite et dans ces conditions! Mais il s'en est bien sortit.

 

 

steph-delph.jpg

Pour conclure, ces pleins feux ont été comme tous les autres très sympathiques avec toujours des touches d'humour et cette sensation incroyable de voir évoluer les danseurs si près de nous!

Je ne peux que regretter de ne pouvoir y voir Isabelle Ciaravola malheureusement blessée et à qui je souhaite un bon rétablissment, dans le rôle titre.

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 19:08

Le retour à l'Opéra après la trève estivale pour les pleins feux de Giselle. Pleins feux s'appellent d'ailleur "rencontres" maintenant.

C'est vraiment une chance que l'Opéra organise régulièrement ces répétitions publiques. Cela nous permet de mieux comprendre un ballet ainsi que le travail des danseurs.

Hier après-midi c'est Dorothée Gilbert et Mathias Heymann qui s'attellaient à ce difficile exercice.
Laurent Hilaire agissait en tant que répétitieur.

Le danseur étoile est d'ailleur toujours aussi drôle est intéressant dans ces explications, ce qui fait tout l'intérêt de ces rencontres.

Dorothée Gilbert et Mathias Heymann sont les deux plus jeunes étoiles de l'Opéra. Ils avaient déjà dansé Giselle une fois lors de la tournée du ballet à Monaco mais c'était ici leur première à Paris.

Ils ont commencé par répéter un extrait du premier acte, la première rencontre entre Giselle et Albrecht. Une scène essentiellement composée de pantomime. Il est étonnant de constater que même si on pense connaitre un ballet par coeur, il y a toujours des éléments qui nous ont échappé dans compréhension du mime.
Un moment très léger, souvent drôle...

Ensuite ils nous ont présenté un extrait de l'adage de l'acte 2.
Un moment magnifique où Dorothée Gilbert a enchanté le publique avec des équilibres à couper le souffle.
 Elle a eu bien du courage de présenter le solo de début d'adage dans ces conditions...


Leur Giselle s'annonce magnifique. Ils sont très jeunes et donc leur vision des personnages sont assez différentes des étoiles plus expérimentées. Je ne pourrais malheureusement pas les voir sur scène mais une prochaine fois j'espère...

photo: Dorothée Gilbert et Mathias Heymann à Monaco

 

 

 

 

dorothee-mathias-copie-1.png

 

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 15:33

isa-herve-oneguine.jpg

 

C'était le week end opéra! Après la troisième symphonie hier j'ai assité cette après midi aux pleins Feux du ballet Onéguine de John Cranko.

Un très beau moment entre Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau qui ont répété des extraits des trois actes. Beaucoup d'émotion due à la magnifique interprétation des deux danseurs. Isabelle et Hervé sont vraiment très assortis, ils forment un beau couple de scène et se mettent en valeur l'un l'autre.
Le dernier pas de deux en particulier était bouleversant et a été longement ovationné.

Je vous laisse un petit souvenir en photo!

(mes photos sans copyright, donc s'il vous plait mettez moi un lien si vous la réutilisez! ;))

 

 

oneguine.jpg

 

oneguine-pf.jpg

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 15:08

M-Heymann-plein-feux.jpg

 

Quelques images de Mathias Heymann (la guerre), Isabelle Ciaravola (l'ange) et Hervé Moreau (l'homme) répétant lors des pleins feux de la 3e symphonie de Malher de John Neumeier.

 

 isa-herve-pleins-feux.jpg

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:33

Encore unbon moment super moment lors de ces pleins feux!
Hier se déroulaient ceux de Paquita qui se jouera à partir du 11 décembre au Palais Garnier (et j'y vais le 30!).
Le pleins feux à commencé par un petit hommage assez sympa à Maurice Béjart, disparu cette semaine. Laurent Hilaire, maître de ballet, qui fesait répéter aujourd'hui a évoqué ses derniers souvenirs du chorégraphe puis, avec Brigite Lefebvre et les danseurs présent (Dorothée Gilbert, Stéphane Bullion), a executé une "pause" typique du chorégraphe. C'était marrant!

Puis, cette séance de répétition a continué avec un pas de deux entre Dorothée Gilbert et Stéphane Bullion qui abordaient pour la première fois les rôles de Paquita et Lucien. La seconde scène était une scène de pantomime où Stéphane dansait cette fois ci le rôle d'Inigo et Laurent Hilaire celui de Lucien.

Toute la répète c'est bien déroulée, composée de beaux moments et d'autres assez drôles!
Et puis c'était l'occasion de voir la toute nouvelle étoile en action! Elle a été vraiment magnifique! Dommage que ca ne soit pas elle que je vois quand j'irai! Mais bon pour ce que j'en ai vu le ballet à l'air très bien!

 

Désolé la photo (Dorothée Gilbert) est floue mais c'était pas évident d'en prendre sans flash!

 

1371259476.jpg 

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:26

J'ai donc assisté cette après-midi aux pleins feux consacrés à la création de Wayne Mc Grégor, Genus.
Cette répétition publique se faisait en compagnie de Mc Gregor lui-même, Isabelle Ciaravola, Jérémie Bélingard et Simon Valastro.

 

Une répétition très différente de celle à laquelle j'avais assisté pour Wuthering Height puiqu'ici la chorégraphie n'était pas encore terminée! Mc Gregor a donc créé une toute petite partie de son ballet devant nous ce qui était super intéressant!
Les danseurs l'apprenaient devant nous et c'est impressionnant de voir à quel point ils mémorisent vite les pas!

Les pleins feux ont commencé par un pas de deux entre Isabelle Ciaravola et Simon Valastro... L'occasion d'aprécier "en direct" les qualité de la belle Isabelle dont la souplesse a araché un cri de surprise à une des spectatrices!lol
Puis on a pu voir un solo de Jérémie Bélingard qui lui avait plus de mal à mémoriser la chorégraphie ce qui a valu à tout le monde (public, chorégraphe et lui-même) pas mal de fou rires!

 

La chorégraphie de Mc Gregor est très belle, originale, dommage finalement que je n'aille pas au spectacle!!

J'était assise juste derrière Brigite Lefebvre qui assistait à la répétition de même que quelques danseurs...

 

 06oct011.jpg

 

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 20:38

J'ai finalement pu assister aux plein feux de Wuthering Height hier (samedi 8 septembre) !J'y suis allé au toc avec ma meilleure amie sans avoir réservé de place et on a pu entrer quand même!

Sinsèrement c'était génial! Les filles qui habitent en région parisienne, n'hésitez pas à y aller. C'est en milieu d'après-midi, ca ne dure qu'une heure, c'est gratuit, et surtout c'est passionnant!

J'ai donc eu la chance d'assister à la répétitions de deux scènes de Hurlevent, le ballet de Kader Belarbi qui se joura à Garnier à partir du 21 septembre. Les danseurs présents étaient Wilfried Romoli (qui fesait répéter), l'étoile Jérémie Bélingard, qui préparait le rôle principal d'Heathcliff, et les sujets Stéphane Bullion et Emmanuel Hoff, qui préparaient tous deux le rôle de Hindley.

Kader Belarbi ayant créé le rôle d'Hindley pour Wilfried Romoli, ce dernier a ainsi pu transmettre son experience aux futur danseurs et c'est cela qui est vraiment intéressant, la rencontre de ces deux générations.

La répétition a commencé avec un solo de Stéphane Bullion que je n'avait encore jamais vu danser un rôle (toujours dans le corps de ballet). Il m'a impressionné! Il a une belle technique et est très à l'écoute des conseils du répétiteurs qui l'a surtout aidé pour l'interprétation.

Ensuite nous avons assité à une "confrontation" entre Jérémie Bélingard et Emmanuel Hoff qui répétaient un combat entre Heathcliff et Hindley. Une partie très technique avec de beaux moments et d'autres plus drôles pendant le filage!

J'ai donc découvert la nouvelle étoile masculine de l'Opéra et je me suis rendue compte que j'avais quand même fait ma vilaine en disant que je regrétais sa nomination l'an dernier!! En effet c'est un excélent danseur(mais ca c'est normal) et surtout (c'est que qui m'a le plus frappé) un interprète étonnant. En, plus, j'ai pu constater qu'il était très gentil!

Enfin bref un excélent moment! Accentué par le fait que Wilfried Romoli est vraiment très interessant. Il prennait le temps d'expliquer des choses au public, il est très attentif au ressenti des danseurs, très drôle, il a su rendre ce moment ludique et accessible a un pubic non inicié... Dommage qu'il doive prendre sa retraite! en espérant le voir continuer à l'Opéra plus tard à une autre  fonction...

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Répétitions
commenter cet article

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories