Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:36

C’est hier soir que les affaires ont repris à l’Opéra de Paris avec la reprise de Coppélia. Pour l’instant je n’ai qu’une seule place pour le 30 avril mais espère bien en trouver une autre avant !

 

Nous avons eu pas mal d’informations récemment sur les distributions et autre… L’occasion de faire un petit point.

 

Des Juliettes célibataires

 

Les grandes histoires d’amour ne sont plus ce qu’elles étaient. L’Opéra nous a fait une belle surprise hier en diffusant près d’un mois avant la première les distributions par dates de Roméo et Juliette. Comme il ne faut pas trop en demander non plus seules les dates des Juliettes nous ont été dévoilées. Est-ce là un signe d’émancipation ? Cette pauvre Juliette en ayant assez de se battre pour son grand amour a-t-elle décidé d’aller vivre sa vie toute seule ? Ou est-ce simplement que les distributions sur le rôle de Roméo sont si peu excitantes, qu’au fond, on s’en fiche un peu… Car il est vrai que depuis l’annonce des pré distributions, c’était bien les titulaires de Juliette qui nous intéressaient.

 

                             danse_letestu_romeo_bastille.jpg

                                                                        Agnes Letestu (photo Icare)

Au final, c’est Laetitia Pujol qui a les honneurs de la première aux côtés de Stéphane Bullion en Tybalt  et Mathias Heymann en Mercutio. Elle se produira les 11, 17, 21 et 28 avril. Puis ce sera au tour d’Agnes Letestu (que j’ai du mal à imaginer dans le rôle mais pourquoi pas…) les 14, 16 et 23, Isabelle Ciaravola les 16 (matinée), 19 et 25, et Dorothée Gilbert les 26 et 30.

Du côté des bonnes surprises, Myriam Ould-Braham a droit à une date. Date qu’elle doit certainement à la disparition de Clairemarie Osta des grilles de distributions. Elle était, avec Isabelle Ciaravola, l’étoile que j’avais le plus hâte de découvrir en Juliette. Dommage…

Mathias Heymann quant à lui abandonne le rôle de Roméo pour celui de Mercutio. Dommage aussi. Bien qu’il ne soit pas l’interprète le plus fin de la compagnie, c’est en faisant qu’on apprend. Il a l’âge de ce genre de rôle et cela aurait été intéressant de l’y voir.

                                     myriamouldbrahm2dy-4306037875.jpg

                                                               Myriam Ould-Braham (photo de ?!)

Ne reste plus qu’à attendre les distributions complètes. On annonçait il y a quelques temps Laétitia Pujol avec Mathieu Ganio, Agnes Letestu avec Florian Magnenet, Isabelle Ciaravola et Karl Paquette, Dorothée Gilbert et Josua Hoffalt (bel exemple de distribution féminine intéressante et masculine pas hyper excitante) et Myriam Ould-Braham avec Christophe Duquenne. L’absence des Roméos dans les annonces est-il signe de changement ? Wait and see…

 

 

Et si c’était vrai … Hervé Moreau quitte l’Opéra de Paris.

 

 La rumeur avait couru il y a quelques années à l’époque sa première blessure, juste avant son retour fracassant dans la 3e symphonie de Malher. Aujourd’hui malheureusement elle réapparaît. Hervé Moreau arrêterai la danse.

La nouvelle a été annoncée de façon pour le moins abrupte dans un article du Figaro consacré à la nouvelle saison. « Hervé Moreau, Roméo idéal, arrête la danse. » et voilà. En quelques mots l’affaire est réglée. Ce n’est pas ici la journaliste qui est à blâmer mais plutôt le mutisme de l’Opéra de Paris sur le sujet. On en parle en effet comme d’une chose qui serait connue de tous et pourtant, nombreux sont les lecteurs à être tombés de leur chaise à la lecture de l’article. Etrange que l’Opéra ai laissé filtrer cette information sans faire aucune annonce officielle. Il s’agit tout de même d’un danseur étoile, et pas n’importe lequel !

Je dois dire que j’apprécie beaucoup Hervé Moreau que j’ai pas mal vu danser. Il était arrivé à un moment de sa carrière où il combinait parfaitement artistique et technique. Cela en faisait l’un des danseurs les plus intéressants de la compagnie.

Si elle est définitive, je trouve cette décision triste à pleurer, même si cela fait évidemment partie des aléas de la vie d’un danseur ça n’en reste pas moins rageant.

J’espère tout de même (toujours si la nouvelle se confirme), que l’Opéra aura la décence d’en dire deux mots.

Je me rappel encore de la retraite anticipée de Jean-Guillaume Bart apprise une fois la dernière représentation de Wuthering Heigts achevée…

                     proust-isabelle-herve.jpg

                                            Hervé Moreau et Isabelle Ciaravola (photo Julien Benhamou)

  

Tout augmente ma pauv’ dame

 

Je ne vais pas vous faire un article « c’est un scandale que les prix augmentes ainsi ». D’autres l’ont fait d’une bien meilleure façon que moi. Ici, ici et ici.

 

C’était en effet l’autre chouette surprise au moment de l’annonce de la nouvelle saison. Des Manon, Onéguine et autre Bayadère… oui mais à quel prix ! Toutes les catégories ont augmentées. Les baignoires se trouvent désormais pourvues d’un troisième rang ! Pour ceux qui connaissent mal les placements à Garnier, il faut savoir que les deuxièmes rangs de baignoires ont une visibilité très réduite qui implique souvent le fait de passer la représentation debout. Au moins comme cela, on est au courant, mieux vaut prendre directement le 3e. Et ces pauvres pigeons qui sont se sont payé un second rang auront le bonheur d’admirer le haut du corps des danseurs flotter au dessus de la tête de leurs voisins du devant.

 

Toutes les catégories sont touchées et les place debout à 5 € de l’Opéra Bastille dont était si fière la direction sont supprimées.

 

Cette nouvelle est l’occasion d’une petite séquence nostalgie. Nostalgie de l’époque où je commençais juste à aller régulièrement à l’Opéra. J’étais toute fière d’expliquer à mes camarades de fac que l’Opéra c’était hypeeeer accessible, même pour des pauvres étudiants fauchés, que c’était le prix d’une place de ciné… Les places d’amphi coûtaient moins de 20€… Ahlala ! Maintenant on va payer 15€ pour voir ¼ de la scène assis. 

 

 

Rencontres chorégraphiques Temps Danse

                                                temps.jpg

Pour terminer, un petit coup de pouce pour cet événement réunissant compagnies professionnelles et amateurs dans le but de lever des fonds pour l’association UNISEP (Union pour la lutte contre la Sclérose en Plaques).

Tous les styles de danses seront représentés (contemporains, classique, jazz, hip hop…) dans la joie et la bonne humeur ! L’événement aura lieu le 26 mars à la salle Le Cratère de Saint Arnoult en Yvelines à 20h30. 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans news
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories