Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 16:43

C’était hier soir que se terminait la série de Roméo et Juliette version 2010/2011 de l’Opéra de Paris.

Pourtant on a l’impression que tous les habitués c’était donné rendez-vous non pas à la représentation de 20h mais bien à celle de 14h30 ! J’ai passé l’après-midi à tomber sur des visages connus, dont certaines personnes que je n’avais plus vu depuis des années !

Il faut dire que l’occasion était trop belle et personne ne voulait manquer la prise de rôle de la première danseuse Myriam Ould-Braham en Juliette.

 

Copie-de-P1030326.JPG

 

Beaucoup d’attentes pour quel résultat ?

Pour ma part, je suis ressortie avec un sentiment mitigé mais pas non plus négatif. Je m’explique.

Dès le premier acte Myriam Ould-Braham apparait comme une Juliette naturelle. Elle en a le physique, la technique, ce petit quelque chose d’enfantin qui la rend tout à fait crédible. Sa première apparition avec ses amies tout comme la scène du bal est un véritable enchantement.

La jeune femme est très bien secondée par Christophe Duquenne dans le rôle de Roméo. Ce dernier se montre très sûr techniquement et très bon partenaire. Il campe un Roméo rêveur et romantique. Il est un Roméo classique dans le sens où il est tout ce que l’on attend du personnage au niveau interprétation. Il lui manquait toutefois un petit quelque chose pour totalement m’emporter. Un peu plus de passion peut être.

 

Copie-de-P1030328.JPG

 

Il n’empêche que le pas de deux du balcon était très beau, très enlevé et a d’ailleurs été chaleureusement applaudit.

Le deuxième acte est avant tout dominé par les seconds rôles. Matinée oblige, nous avions droit à quelques « petits jeunes » pour camper Mercutio et Benvolio. Marc Moreau est peut être la plus grande satisfaction du spectacle en meilleur ami de Roméo. Sa danse est belle et enlevée. Il se donne beaucoup de mal au niveau de l’interprétation. C’est drôle et frai, ça m’a bien plus. Il réussit à rendre sa mort vraiment touchante. On l’attend maintenant plus souvent dans des rôles importants. Yannick Bittencourt qui fût un si beau Pâris a eu un peu de mal à faire exister son Benvolio mais je crois que sur toute la série, seul Yann Saïz a accomplit cet exploit ! Ce dernier était hier passé dans le camp adverse et campait le terrible Tybalt. Son interprétation était très convaincante et sa danse puissante. Il n’atteint pas les sommets de Stéphane Bullion mais se défend vraiment très bien.

 

Copie-de-P1030340.JPG

 

La fin du second acte est annonciatrice du troisième pour ce qui est de l’interprétation. Si je ne me faisais aucun souci pour la Juliette de Myriam Ould-Braham au premier et début du second acte, je l’attendais vraiment sur la fin assez redoutable du ballet. Elle m’a plutôt surprise en étant très juste dans sa douleur et assez touchante.

Cette tendance c’est confirmée par la suite et la première danseuse a été impériale dans ses moments de révolte contre ses parents ou son hésitation entre le poison et poignard.

Au final le seul problème est que ce qui vous donne souvent votre impression définitive sur une représentation (et encore plus sur Roméo et Juliette) c’est la scène finale. J’ai trouvé qu’hier la mort des deux héros manquait cruellement d’intensité. Que ce soit au niveau de Christophe Duquenne ou de Myriam Ould-Braham, j’ai eu beaucoup de mal à rentré dans leur jeu. Peut être était-ce trop nuancé ou pas encore assez aboutit. Je ne suis pourtant pas de celles qui sont fan des crises d’hystéries des Juliettes au moment de leur mort mais un peu plus de drame aurait été le bienvenue.

D’où cette impression de demi teinte d’une représentation qui était très bien partie mais n’a pas su confirmer sur la fin.

Dommage au final que l’on ai pas laissé aux interprètes l’occasion d’avoir une représentation supplémentaire (au moment où Agnès Letestu c’est coincé le dos par exemple).

 

Copie-de-P1030346.JPG

 

Ainsi s’achève cette série de Roméo et Juliette. On y aura vu de très belles choses même si je regrette de ne jamais avoir vu LA distribution idéale. Il y avait du bon dans chacune d’entre elles mais aucune qui vous emporte totalement.

Au final la distribution la plus équilibrée aura peut être été celle d’Agnès Letestu et Florian Magnenet qui bénéficiait d’excellents seconds rôle (Saïz, Thibault, Bullion qui à ce stade n’était même plus un second rôle). Magnenet aura été la bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas (si, si ! je persiste et signe !). La Juliette qui m’aura le plus touchée est définitivement Isabelle Ciaravola même si Angès Letestu n’est pas très loin derrière. Dommage que la première n’ait pas eu droit à une distribution à sa hauteur. Une mention spéciale aux jeunes sujets Marc Moreau, Yannick Bittencourt et Florimont Lorieux qui auront particulièrement brillés.

 

On se retrouve maintenant pour les aventures du Bolchoï dans un peu plus d’une semaine. Ces aventures seront très courtes pour ma part étant donné que je n’ai pu avoir qu’une seule place pour un Don Quichotte (j’améliore toutefois mon record de la précédente tournée où j’étais restée sur le carreau !).

 

Pour finir, je ne doute pas qu’Amélie et Fab feront prochainement un compte rendu de cette matinée. Je vous invite à les découvrir !  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Amélie 02/05/2011 17:35


Je te rejoins sur la conclusion. Il y a eu de très belles choses au fil des soirées, mais jamais LA représentation exceptionnelle, il y avait toujours un petit truc qui clochait.

Vivement dans quatre ou cinq, quand les Gilbert, Ould-Braham, Hoffalt auront mûri et plus de métier. J'ai l'impression qu'on était cette année un peu dans un creux de génération.


Fab 01/05/2011 17:19


On est vraiment d'accord!!!


danse-opera.over-blog.com 01/05/2011 18:41



oui j'ai lu ton article. C'est fou!



Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories