Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 10:38

Après Myriam Ould-Braham et Josua Hoffalt, il était temps pour moi découvrir la distribution réunissant Muriel Zusperreguy et Florian Magnenet.

 

P1060289.JPG

Autant le dire tout de suite, il a été difficile pour les deux premiers danseurs de passer après leurs camarades étoiles de la veille. La comparaison n’était pas à leur avantage aussi je regrette de ne pas avoir vu les deux représentations dans un ordre inversé ou avec une petite semaine de décalage.

 

P1060297.JPG

 

La bonne surprise de la soirée est venue de Muriel Zusperreguy. Elle est fraiche comme tout et présente une danse vive et enjouée. Sa pantomime est claire et drôle. Elle est moins romantique que Myriam Ould-Braham mais plus piquante. Dommage qu’elle n’ait pas eu beaucoup de répondant en face d’elle.

  Florian Magnenet y a vraiment mit de la bonne volonté mais il ne tenait pas la comparaison face à Josua Hoffalt. Même si on ne peut rien lui reprocher techniquement parlant, ses sauts étaient tout de même moins aériens. Le danseur se montrait moins flamboyant que son camarade étoile. Sa pantomime était également un peu trop plate. Même si Colas n’est pas un rôle d’une épaisseur folle, on aurait aimé un peu plus de lisibilité.  

Du côté des seconds rôles, Aurélien Houette campe une veuve Simone moins hystérique que celle de Stéphane Phavorin mais reste toute de même très drôle. La danse des sabots était une nouvelle fois très réussie.

P1060290.JPG

Allister Madin de son côté présente un Alain très surprenant et à l’opposé de Simon Valastro. Moins bizarre, plus sociable, donc forcément moins drôle. J’avoue que j’ai été un peu déroutée par ce choix au début du ballet. Toutefois, le sujet apporte quelque chose de différent au personnage, une émotion. Son Alain est un jeune homme extrêmement timide qui ne sait pas comment s’y prendre avec les filles (et le monde en général). Alors tout les autres le rejettent, l’humilient même parfois. C’est un personnage de clown triste. Il en devient très touchant et l’on regrette même qu’il se retrouve à la fin tout seul avec son parapluie.

P1060293.JPG

Une soirée en demie teinte donc, qui aurait peut être été plus appréciée si j’avais pu voir cette distribution il y a une semaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories