Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 13:55

Quelques impressions sur la soirée Lifar-Petit-Béjart que j'ai eu l'occasion d'aller voir hier, mercredi 4 février.

Tout d'abord, quelle bonne idée que cette soirée! C'est un vrai bonheur, la direction ne c'est (pour une fois) pas moquée de nous! Trois chorégraphes majeurs, trois oeuvres magnifiques réunies en une seule soirée.

Suite en Blanc: Du classique de chez classique. Pas d'histoire, juste de la danse. C'est génial de pouvoir admirer les danseurs dans une pure démonstration de style académique. Cette mise en scène, ces tutus blancs... ca m'a rappelé, dans une certaine mesure, le défilé du corps de ballet.

La sieste, interprétée par Eleonora Abbagnato, Isabelle Ciaravola et Stéphanie Romberg. Moment très légé, très bien interprété par ces trois danseuses finalement très "assorties" malgrè leurs physiques assez différents.

Thème Varié avec Christophe Duquenne, Alessio Carbone et Dorothée Gilbert. C'est toujours un bonheur de voir danser Dorothée même si elle était hier en petite forme (ca arrive!). Par contre quelle honte de si mal distribuer Alessio Carbone. Ce magnifique danseur aurait bien mérité un solo (la mazurka pourquoi pas) ou le rôle principal de l'Arlesienne...

Sérénade avec une Myriam Ould-Braham lumineuse, très subtile, une magnifique artiste vraiment. C'est toujours un bonheur de la voir évoluer sur scène.

Pas de cinq avec Muriel Zusperreguy. La bonne surprise de la soirée. Moi qui ne suis pas spécialement fan, je l'ai trouvée très convaincante.

La cigarette. Les mots me manquent!! Déjà c'est de loin mon passage préféré du ballet et de plus Aurélie Dupont a été tout simplement impériale. Dès qu'elle arrive sur scène elle en impose! C'est une reine, elle nous a offert un très beau moment et a d'ailleur été très justement ovationnée à la fin.

La mazurka de Karl Paquette. Autre jolie surprise du ballet. Très propre, beaucoup de style et ce charisme...

Adage avec Dephine Moussin et Mathieu Ganio. Delphine semblait un peu grande pour Mathieu, ils n'étaient pas toujours ensemble, dommage...

La Flute de Laétitia Pujol, vive enjouée. Il n'y a rien à dire c'était quasi parfait!

L'Arlesienne: Un ballet puissant! Le corps de ballet fait un peu tapisserie mais rien que pour les deux interprètes principaux ca vaux le coup. Jérémie Bélingard aussi halluciné qu'hallucinant m'a squottchée! Et Clairemarie Osta... aaah Clairemarie Osta! que j'aime cette danseuse. Hier soir elle était parfaite, tellement juste, tellement émouvante... ca m'a touchée!

Boléro: Le clou de la soirée! Tout le monde l'attendait et je pense que personne n'a été déçu!! C'est toujours très impressionnant à voir "en live". Cette table, ces hommes assis... Nicolas LeRiche au meilleur de sa forme, tout comme Karl Paquette et Stéphane Bullion. Un très bon corps de ballet, un très bon moment!

Et pour résumer une soirée très bien contruite avec trois ballets radicalement différents. D'un côté la poésie de Suite en Blanc, la force de l'Arlesienne et la cerise sur le gâteau avec Boléro. Bon c'est vrai que je suis aussi très bon public, mais après certaines choses qu'on a vu la saison passée, des soirée comme ca font plaisir à voir.

La photo est un peu minable et je m'en excuse mais ma voisine de loge n'étant pas très conciliante j'ai eu du mal à prendre une photo avec flash!! Il s'agit des saluts (complètement flous du Boléro!)

 

 

bolero.jpg 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories