Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 09:37

 

 

Avec beaucoup de retard je reviens sur la première représentation de la reprise d’Onéguine au Palais Garnier.

Déjà 3 pour le Cranko et pourtant je me souviens de la première comme si c’était hier. Elle réunissait Isabelle Ciaravola et Hervé Moreau pour le couple principal. Une distribution idéale. On pourrait en dire autant de Mathias Heymann et Myriam Ould-Braham qui campaient Olga et Lenski. À l’époque il y avait sur scène trois premiers danseurs et une étoile. Ils le sont maintenant tous et deux (Isabelle Ciaravola et Mathias Heymann) ont été nommé à l’issu de cette représentation. Cette soirée reste sans aucun doute ma plus mémorable à l’Opéra et si j’avais eu l’idée de participer au fameux concours Émotion Opéra c’est sans conteste la représentation que j’aurai choisie.

 

P1000337.JPG

 

Aussi je me réjouissais de pouvoir retrouver cette distribution quasi à l’identique (Ould-Braham en moins Giezendanner en plus) pour cette reprises. Manque de chance, une malencontreuse blessure d’Hervé Moreau a changé la donne forçant l’Opéra à rappeler de nouveau Evan McKie (un peu inélégant tout de même de ne l’appeler que pour remplacer) pour danser avec l’étoile corse décalant ainsi leur représentation d’un jour.

 

P1000344.JPG

 

C’est donc à un couple inédit, Ludmila Pagliero et Karl Paquette que nous avons eu droit. Pour quel résultat ? Une soirée sympathique. Ni mauvaise, ni mémorable. C’est peut être pour cela que j’ai mis tant de temps à écrire cette chronique. Les soirées « tièdes » ne sont pas spécialement motivantes.

Il est toutefois un plaisir de retrouver ce ballet. Il est bien construit, pas trop long, remplis de beaux passages. On y passe toujours un bon moment. Le corps de ballet était assez en place et a particulièrement brillé lors de son moment de bravoure du premier acte.

Un premier acte où c’est avant tout illustré le couple de « seconds rôles ». Si Mathias Heymann est toujours aussi impressionnant techniquement, c’est un plaisir de constaté qu’il a bien murit son jeu depuis sa prise de rôle. Son personnage n’est toujours pas très profond mais il reste cohérent est touchant. Charline Giezendanner de son côté est une bien charmante Olga. Cela se vérifie surtout au deuxième acte lors de la très réussie scène du bal. Ses intentions sont claires. On voit parfaitement la jeune femme s’amusant comme une folle sans jamais prendre conscience du drame qu’elle est en train de nouer.

 

P1000339.JPG

 

Du côté du couple principal, tout a très bien commencé avec une Ludmila Pagliero décidément pleine de surprises. Timide et réservé elle est très juste dans ses intentions. Karl Paquette de son côté campe un Onéguine assez différent des autres titulaires du rôle. Très poète maudit, il se montre vraiment émouvant lors de sa première variation ainsi qu’au troisième acte. Malheureusement il y a comme un malaise au second acte (à la scène du bal). Le personnage que nous présente l’étoile est-il vraiment celui que le chorégraphe avait en tête ? Pourquoi déchire-t-il la lettre de Tatiana ? C’est la seule partie un peu incohérente de cette interprétation. Cela ne semble pas coller avec le caractère de son personnage.

À noter également que l’alchimie entre les deux étoiles a mis un peu de temps à apparaître et le pas de deux du miroir manquait d’un petit quelque chose même s’il était très bien dansé.

Tout s’arrange avec celui du dernier acte qui, s’il a eu du mal à décoller m’a vraiment prise par surprise sur la fin en grand partie grâce à l’investissement de Ludmila Pagliero franchement bouleversante en femme déchirée par la passion.

 

P1000343.JPG

 

Si je ne retrouve pas de place d’ici là, je vous donne rendez-vous le 28 février pour les adieux d’Isabelle Ciaravola. Un moment qui risque d’être chargé en émotions.

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories