Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 16:18

On prend presque les mêmes et on recommence.

La représentation du 3 novembre dernier avait pour attrait principal la découverte de Myriam Ould-Braham dans le rôle de Naïla. Le reste de la distribution était quasi identique à la représentation du 28 octobre.

C’était donc l’occasion de voir l’évolution de Florian Magnenet et Laura Hecquet en Djemil et Nourreda quelques jours après leur première.

 

Copie-de-P1040483.JPG

 

Les choses se sont globalement bien mieux déroulées. Laura Hecquet semblait plus investit dans son rôle. Elle était plutôt touchante dans le premier acte en princesse lointaine et nostalgique. Elle réussit à bien rendre la rivalité avec la favorite du Khan au second acte. Il faut dire qu’elle a beaucoup de répondant en face d’elle avec Aurélia Bellet qui campe une Dadjé assez autoritaire et sûre de son pouvoir qu’elle voit peu à peu vaciller. Toutefois Laura Hacquet peine toujours à émouvoir après avoir été rejetée par le Khan. On aimerait un peu plus d’abandon dans son pas de deux avec Djemil.

 

Copie-de-P1040494.JPG

 

Le chasseur était toujours interprété avec conviction par Florian Magnenet. Ce dernier, par ses belles lignes offre une danse très agréable à regarder. Dommage qu’elle soit émaillée de quelques fautes techniques qui gâchent un peu le tout.

Il est néanmoins un très bon partenaire pour Myriam Ould-Braham. Décrite comme la Naïla idéale, j’avais plus que hâte de découvrir la première danseuse. Dès son entrée en scène elle impose en effet sa danse aérienne, presque immatérielle qui sied magnifiquement bien au personnage. Elle survole techniquement toute la chorégraphie et tout coule de source (mouahaha, jeu de mot même pas fait exprès !) dans le passage des nymphes. Cette partie ne demande pas beaucoup d’efforts au niveau de l’interprétation toutefois j’aurais aimé un peu plus de clarté dans les sentiments. Si on ne connait pas l’argument ce dernier reste bien flou (j’ai d’ailleurs dû ré expliqué ce passage à ma voisine).

 

Copie-de-P1040498.JPG

 

Tout s’arrange au second acte et particulier au moment du sacrifice de Naïla vraiment touchant. On peut tout de même regretter que la première danseuse n’ait pas été choisie pour la captation vidéo. Son style épuré correspondait bien mieux au rôle de Naïla que la danse plus terrienne de Ludmila Pagliero qui aurait été (je me répète) une Nourreda parfaite.

Au niveau des seconds rôles, Alessio Carbone m’est apparu comme le plus faible des Zaël. Sa danse est tout à fait agréable à regarder mais elle n’a pas le brio de celle de Mathias Heymann. Son personnage est en revanche un peu plus réfléchi mais m’est apparu moins sympathique que celui proposé par Allister Madin (affaire de goûts…).

 

Copie-de-P1040499.JPG

 

Il ne me reste plus maintenant qu’une seule représentation de la Source. Je ne sais pas encore si je la commenterai car il s’agit une nouvelle fois de la première distribution. Il sera toutefois intéressant de voir l’évolution des danseurs entre le début et la fin de série. De plus, j’ai appris a apprécier de plus en plus ce ballet au fil des représentations et ils sera donc très plaisant de le voir une dernière fois.

D’ici la fin de la semaine, vous aurez droit à un retour sur les résultats du concours de promotion interne de l’Opéra. Je ne parle que des résultats car je n’ai pour l’instant toujours pas de billet pour y assister… Je tenterai ma chance le jour-même mais ai peu d’espoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories