Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 14:24

La Dame au Camélia est un ballet que j'aime beaucoup. C'était donc avec impatience que j'attendais cette reprise.
Pour recommencer, j'avais le plaisir de découvrir une distribution inédite avec Delphine Moussin et Benjamin Pech
dans les rôles de Maguerite Gautier et Armand Duval.
Delphine Moussin est magnifique dans le rôle titre. Dès le début du premier acte elle est complètement la jeune femme entretenue qui aime le luxe tout comme le fait d'être admirée en soirée.
C'est dans la scène où elle se retrouve dans sa chambre que l'on découvre toute la complexité du personnage.


Au début du premier pas de deux elle semble jouer avec Armand, attendrie par ses élans d'affection. Elle ne prend conscience du sentiment qui l'envahie qu'au moment où le jeune homme est à ses pieds.
J'ai apprécié l'Armand de Benjamin Pech. Il est très différent des autres interprètes du rôle. Je pense que l'on adore ou l'on déteste ! Moi j'ai vraiment été charmée. Je l'ai trouvé cohérent d'un bout à l'autre, très impliqué et assez touchant.

Le plus beau moment du ballet a été pour moi l'acte deux. Cet amour tranquille et sans nuage (du moins au début). La partie de campagne était très réussie avec une Mélanie Hurel surprenante en Prudence. Pourtant je ne me rappelle plus du tout de sa prestation d'il y a deux ans (alors que je l'avais vue !). Elle était très piquante avec une jolie technique. En revanche je ne suis pas super fan du Gaston de Christophe Duquenne (celui de Karl Paquette me manque !!).
Ce début d'acte est la partie la plus « légère » du ballet. Un peu de répit avant les terribles événements à suivre.

Le pas de deux de la campagne était une vraie réussite avec de beaux portés. Delphine Moussin irradiait de bonheur et d' amour, tout simplement lumineuse. Elle était très bien accompagnée par un Benjamin Pech très impliqué.

La confrontation avec le père est l'un de mes passages favoris. Avec finalement peu de gestes John Neumeier réussit à dire beaucoup. Delphine était très juste dans sa supplication sa tristesse lorsque le père d'Armand vient lui demander de renoncer à son fils.
Puis entre Manon, sorte de cauchemar de Marguerite, la vision de ce que lui réserve son avenir. Eve Grinsztajn est très impressionnante dans ce rôle. Elle est odieuse, séductrice, manipulatrice... géniale !

 

  

eve.jpg 

 

Arrive l'acte 3. Nous sommes sur les Champs Elysées (bon il faut le savoir). Devant une Marguerite très affaiblie, Armand « s'amuse » avec une nouvelle jeune fille, Olympia. Laure Muret est parfaite dans ce rôle. Charmante et un brin vulgaire. Elle se reçoit une gifle bien sonore de la part de Delphine Moussin dans la scène du bal ! Une jolie surprise que cette danseuse que je n'avais pour l'instant vue que dans les purges des ballets classiques.

Le black pas de deux qui signe la dernière rencontre amoureuse entre les deux personnages principaux était très réussit mais m'a moins touché que la pas de deux du deuxième acte. Allez savoir pourquoi...
En revanche la variation de Manon qui le suit m'a scotché. C'est bien simple, on reconnaissait à peine Eve Grinsztajn. Avec son maquillage blafard, son attitude, on avait l'impression qu'elle avait perdu 10 kilos depuis le premier acte ! Bravo à cette grande artiste !
D'ailleurs la fin du ballet où les fantômes de Manon et DesGrieux viennent hanter les dernières heures de Marguerite est d'une émotion incroyable. Lorsque DesGrieux emporte sa Manon et laisse Marguerite seule... un moment qui me touche toujours beaucoup...

Bravo aux interprètes de ce soir ! Merci à ceux qui m'ont lu jusqu'au bout !




 dame.jpg

 

                                                                        Delphine Moussin et Benjamin Pech

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories