Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 16:21

Dans exactement une semaine débutera à l’Opéra Bastille une nouvelle série de la Bayadère. Il y deux ans de cela, la reprise du ballet avait créé une véritable émeute aux guichets et sur Internet ou les représentations c’étaient retrouvées complètes en à peine deux jours. Pour ma part j’avais réussi à sauver une place dans la bataille et avait complété avec les générales et pré générales (merci l’AROP !).

Il faut dire que les représentations avaient lieux au Palais Garnier, plus petit, avec plus de petites places...

La série était riche en distributions assez intéressantes avec des étoiles sur les rôles secondaires (Mathias Heymann en idole dorée notamment), et des prises de rôles intéressantes avec par exemple les deux plus jeunes étoiles Gilbert et Heymann sur les rôles titres. Nous avions également pu assister au sacre de Stéphane Bullion nommé étoile à la fin de sa dernière représentation, et aux derniers pas en tant qu’étoile officielle de la compagnie, de Delphine Moussin.

Cette année, chamboulement dans les distributions avec la moitié des titulaires effectuant des prises de rôles, des premiers danseurs et sujets dans les rôles titres.

Un choix de la direction qui a été autant applaudit que décrié. Donner sa chance aux jeunes et aux premiers danseurs ok mais pas au détriment  des étoiles. A quoi ressemblent aux yeux et touristes ou spectateurs occasionnels, un grand classique sur lequel seules six étoiles sont titulaires ? Ou sont Clairemarie Osta, Agnès Letestu (qui avait annoncé sa présence à la télé), Jérémie Bélingard, Isabelle Ciaravola, Mathieu Ganio ? Là on a la réponse. Ils sont sur la soirée Robbins/Ek. Cela pointe un autre défaut de la programmation. Pourquoi programmer deux soirées toutes les deux très attractives et mobilisant un grand nombre de danseurs en même temps ?

Toutefois la Bayadère est un ballet qui se suffit à lui-même. Si le corps de ballet est en forme, la descente des ombres vaut à elle-seule le coup d’œil ! Et puis étoile ou pas, il y aura de quoi voir.  

On ne va pas polémiquer plus longtemps et passer aux distributions par dates !

 

Nikiya : Aurélie Dupont, Solor : Josua Hoffalt, Gamzatti : Dorothée Gilbert, Idole dorée : Emmanuel Thilbault, Esclave : Alexis Renaud, Manou : Mathilde Froustey, Fakir : Allister Madin, Indiens : Sabrina Mallem, Julien Meyzindi, ombres : Laura Hecquet, Charline Giezendanner, Aurélia Bellet : 7, 17, 20 et 22 mars

On l’avait tous annoncé pour Cendrillon et ça lui avait porté la poisse mais cette fois on peut quand même le redire : ça sent bon pour Josua Hoffalt ! C’est la seconde fois consécutive sur deux gros classiques qu’il est distribué avec Aurélie Dupont. Pour la Bayadère, il a les honneurs de la première et va même être filmé pour une diffusion dans les cinémas. En décembre, la nomination lui était passée à côté pour cause de blessure aussi si tout se passe comme prévu cette fois, il serait étonnant qu’il soit toujours premier danseur à la fin de la série. Egoïstement j’espère que si bonne surprise il y a ça sera le soir de la première mais on ne peut jamais savoir.

Pour le reste de la distribution, c’est du grand classique avec des habitués de chaque rôle. Dorothée Gilbert est une excellente Gazmatti à la technique brillante. Emmanuel Thibault est la plus dorée des idoles et apporte une gestuelle et un caractère tout à fait particulier au rôle.

A noter qu’il n’y a aucune première danseuse chez les ombres mais les titulaires sont très intéressantes.

 

dorotheegilbert_gamzatti-danso.jpg

 

Nikiya : Emilie Cozette, Solor : Karl Paquette, Gamzatti : Laura Hecquet+ Marie-Agnès Gillot (08/04), Idole dorée : Florimont Lorieux (10, 27/03), Allister Madin (19/03) Mallory Gaudion (24/03) François Alu (08/04), Esclave : Yann Saïz, Manou : Charline Giezendanner + Eleonore Guérineau (08/04), Fakir : Sébastien Bertaud, Indiens : Caroline Bance/Fabien Révillon (10, 19, 24/03)+ Laurène Lévy/Axel Ibot (27/03)+ Héloïse Bourdon/Sébastien Bertaud (08/04), ombres : Sarah Kora Daynova, Mathilde Froustey, Marie-Solenne Boulet (10, 19, 24, 27/03), Sabrina Mallem, Valentine Colasante, Laurence Laffon (08/04) : 10, 19, 24, 27 mars, 08 avril

En voilà des distributions intéressantes... pour les seconds rôles !! On a l’impression que la direction a cherché à palier le manque d’attractivité du couple principal en bétonnant les purges et rôles secondaires.

Toutefois je pense (contrairement à beaucoup) qu’Emilie Cozette est plus une Nikiya qu’une Gazmatti. Sa personnalité sied mieux rôle. Solor est un rôle de pure bravoure technique. Karl Paquette est capable du meilleur comme du pire dans ce domaine mais son charisme peu emporter le tout.

Du côté des idoles dorées c’est la fête avec deux sujets et un coryphée qui font partie des plus grands espoirs de la compagnie. Je regrette de ne pouvoir les voir. François Alu avait été un formidable Solor lors de son concours de promotion. Il est également plaisant de voir Sébastien Bertaud dans un rôle.

 laura-hecquet.jpg

 

Nikiya : Héloïse Bourdon, Solor : Stéphane Bullion, Gamzatti : Sarah Kora Dayanova, Idole dorée : François Alu, Esclave : Grégory Dominiak, Manou : Aubane Philbert, Fakir : Hugo Vigliotti, Indiens : Caroline Bance/Fabien Révillon, ombres : Sabrina Mallem, Valentine Colasante, Laurène Lévy : 24 mars à 14h30

Certainement l’une des distributions les plus attirantes ! Je regrette mille fois de ne pouvoir y assister... Une distribution de petits jeunes c’est tellement rare.

Cela va être une grande première pour Héloïse Bourdon que l’on remarque vraiment dans le corps de ballet mais qui n’a pas encore eu l’occasion de briller en soliste (même sur des petits rôles).

Dommage que l’on n’ait pas poussé le concept jusqu’au bout en lui donnant un partenaire sujet. Il me semble que Florimont Lorieux est remplaçant sur Solor. Il aurait été intéressant de le voir aussi. François Alu de son côté récupère une seconde idole dorée tandis que Hudo Vilgiotti sera le Fakir. Je les vois tous les deux très bien des ces rôles.

J’aurai bien mis également trois coryphées sur les ombres mais on ne peut pas tout avoir !

 

Stephane_Bullion_2010.png

 

Nikiya : Myriam Ould-Braham, Solor : Florian Magnenet, Gamzatti : Mathilde Froustey, Idole dorée : Mallory Gaudion (28/03), Allister Madin (11, 15/04), Esclave : Cyril Mitilian, Manou : Eleonore Guérineau (28/03)+ Marine Ganio (11, 15/04), Fakir : Axel Ibot, Indiens : Héloïse Bourdon/Sébastien Bertaud (28/03)+Sarah Kora Dayanova/Cyril Mitilian (11, 15/04), ombres : Héloïse Bourdon, Valentine Colasante, Sabrina Mallem (28/03), Sarah Kora Dayanova, Charline Giezendanner, Sabrina Mallem (11,15/04) : 28 mars, 11 et 15 avril

Myriam Ould-Braham est dans une bonne période. Après quelques années de discrétion et de blessures, elle est de presque tous les grands rôles. On ne va pas s’en plaindre.

A l’instar de Juliette, Nikiya est un chalenge pour elle et je suis très curieuse de voir ce qu’elle va faire du rôle. Elle devrait en tout cas nous présenter une très belle danse. Florian Magnenet devrait aussi bien se sortir du rôle de Solor. Il n’a certes pas les capacités techniques de son camarade Josua Hoffalt mais reste un beau danseur qui peut faire de belles choses. Je l’avais beaucoup aimé dans Cendrillon après avoir été déçu par la Source aussi j’espère qu’il va confirmer cette bonne impression.

Mathilde Froustey devrait détonner en Gazmatti ! Elle en a tout à fait les capacités techniques et j’attends avec impatience sa variation et ses fouettés ! Côté interprétation j’espère qu’elle laissera de côté l’aspect « petite fille capricieuse » et nous surprendra. Elle devrait en tout cas ne faire qu’une bouchée de la pauvre Nikiya lors de la confrontation !

 

Nikiya : Svetlana Zakharova, Solor : Stéphane Bullion, Gamzatti : Marie-Agnès Gillot, Idole dorée : Emmanuel Thibault, Esclave : Grégory Dominiak, Manou : Charline Giezendanner, Fakir : Allister Madin, Indiens : Sarah Kora Dayanova/Cyril Mitilian, ombres : Héloïse Bourdon, Mathilde Froustey, Laurence Laffon : 2 et 4 avril 

Au risque de paraitre grincheuse, la venue de l’étoile du Bolchoï Svetlana Zakharova ne me parait pas bien excitante. C’est une danseuse que l’on a déjà beaucoup vu en France lors de tournées ou en invitée. Elle est même déjà venue danser Nikiya en guest. J’ai du mal à croire qu’il n’existe aucune autre danseuse internationale intéressante dans ce rôle.

Le Solor de Stéphane Bullion m’avait bien plus lors de la dernière reprise. Son interprétation était intéressante et sa technique très belle. Il est vrai que c’était le soir de sa nomination et les circonstances devaient jouer mais j’ai hâte de le revoir.

Marie-Agnès Gillot retourne à ses premières « amours » avec le rôle de Gamzatti. Elle avaiet abandonné deux fois de suite le rôle de Nikiya aussi ce choix me parait intelligent. Elle va être pleine d’autorité dans ce rôle et je suis vraiment impatiente de la découvrir.

 

svetllsu1.jpg

 

Si tout ce passe bien j’assisterai à 5 Bayadère. 2 fois Ould-Braham Magnet, 2 fois Dupont/Hoffalt et une fois Zakharova/Bullion.

Première la semaine prochaine du haut du 2e balcon donc restez connectés !

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Amélie 02/03/2012 11:36

Si tu en as trop avec deux soirée Myriam Ould-Braham, je suis d'avance preneuse pour te délester d'une place :)

danse-opera.over-blog.com 04/03/2012 15:16



haha! et bien j'ai pris mes place à l'aveugle mais je suis bien contente de mes distribs j'y tiens!!


Mais je crois que tu en as trouvé une finalement! :-)



Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories