Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 19:58

Il y a quelques mois, Eleonora Abbagnato, première danseuse de l'Opéra de Paris, a publié son autobiographie Un angelo sulle punte. Le livre n'est disponible qu'en Italie où la belle est une vraie star. Je remercie donc la bonne âme qui me l'a commandé! :) (en plus cela permet d'entretenir son italien!)

Le livre n'est pas très long, environ 150 pages, mais permet d'avoir une bonne vision du parcours de cette danseuse.
Dans les premiers chapitres, nous pouvons suivre les débuts d'Eleonora dans sa Sicile natale. Seule fille d'une fraterie de trois, elle passe toute son enfance dans le magasin de vêtements de sa mère. A côté de ce magasin, un drôle d'endroit, une école de danse! Elle y passera toutes ses journées de 3 à 6 ans. Observant chaque cours, chaque élève de chaque âge, elle apprend mentalement variations et exercices qu'elle reproduit à la maison.

Puis c'est le début de l'apprentissage pour elle. On ne sais pas vraiment à quel niveau elle se situe par rapport aux autres mais ce qui est sûr, c'est qu'elle est celle qui travaille le plus, la plus passionnée. C'est cela qui la mennera loin.

Quelques années plus tard, se sont les concours de danse, en Italie d'abord, puis en Europe. Elle fera de courts passages à lécole de Montecarlo, puis à celle de Cannes. A chaque fois elle les quittera pour retourner danser en Sicile, pour Rolland Petit à 10 ans et avec Carla Fracci à 12.

Lors d'un stage à Venise, elle rencontre Claude Bessy, directrice de l'école de danse de l'Opéra de Paris de l'époque. Elle réussit à la convaincre de la laisser auditionner le mois suivant.
Bien évidemment, elle a été prise. La voilà alors plongée dans un univers où elle n'est plus la star. Elle n'est qu'une élève parmis les autres, se fait régulièrement "enguirlander" par Claude Bessy (et sa fameuse phrase "si tu n'es pas contente fais comme les gondoles et repart à Venise!").

Et c'est l'entrée dans le corps de ballet, le passage des grades jusqu'au poste de première danseuse où enfin elle retrouve le centre de la scène.

Le livre est assez intéressant pour la partie sur son parcours pré-Opéra. Le long chemin jusqu'à l'école de danse est sympa. Toute la partie "Ecole de danse" également. On sens qu'Eleonora a toujours été complètement passionnée par la danse mais aussi que son seul rêve était d'être soliste. Elle n'a jamais aimé le corps de ballet, le fait d'être au milieu des autres et non pas au centre un cercle de lumière.

Je trouve très dommage que sa carrière de première danseuse soit expedié aussi vite. Il y a quelques années, elle était tout de même LA danseuse qu'on voyait partout, celle dont tout le monde parlait. On attendait sa nomiation imminente qui n'est finalement jamais arrivée. Elle a dansé presque tous les grands rôles classiques a eu du succès subbit des échecs... Pas un mot là-dessus. Dommage. Peut être ne veut-elle pas ternir son image ou celle de l'Opéra mais c'est un élément important de sa carrière. Je pense que c'est cette non-nomination qui l'a poussé aujourd'hui à privilégier sa carrière italienne...

Néanmoins c'est avec plaisir que l'on découvre une jeune fille sympatique et passionnée. Le livre est plein de petites anectodes sur la vie de la compagnie ou de l'école. Notemment le fait qu'avec sa tête d'ange, Hervé Moreau était le seul à réussir à faire entrer gâteaux et bonbons dans l'école sans se faire prendre!

A conseiller donc. Je ne pense pas qu'il sortira en France, et tout le monde ne parle pas italien... c'est pour cela que j'ai voulu vous en faire un résumé un peu complet. :)

eleonora.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories