Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 13:53

 

Ce week end se tenaient les Danses Partagées au Centre National de la Danse de Pantin. Lors de cet événement annuel les danseurs amateurs ou confirmés peuvent profiter d’un panel de cours assez large (du hip hop à la danse de salon en passant par le classique et le jazz) avec à chaque édition une tête d’affiche.

Cette année ce sont à Emilie Cozette, danseuse étoile de l’Opéra de Paris et Nicolas Paul, sujet de ce même Opéra de Paris que revenaient la mission d’animer l’échauffement géant et l’atelier classique.

 

De ces danses partagées on a un peu toujours les mêmes questions. C’est bien ? c’est intéressant ? c’est vraiment tout niveau ?

 

Voici donc un petit compte rendu de mon expérience pour ma première participation à cette manifestation.

 

Départ assez tôt de ma lointaine Essonne pour me rendre à Pantin (le bout du monde pour moi). À 13h je suis devant le CND et quelques personnes commencent déjà à arriver. Je retrouve ma petite partenaire de danse (comprenez : une de mes meilleures amies avec qui je danse depuis une dizaine d’années dont 5 ans en duo). Le centre est grand et tout en béton, c’est particulier. À tous les étages on trouve des vestiaires et casiers bien pratiques étant donné que l’on ne peut pas entrer dans le studio en chaussures ou avec un sac.

 

Echauffement

 

Cette après-midi de danse commence à 13h30 par un échauffement géant dispensé par Emilie Cozette et Nicolas Paul dans le grand studio. On est très nombreux mais sans se marcher dessus pour autant.

C’est Emilie Cozette qui nous explique les exercices pendant que Nicolas Paul joue les cobayes en les exécutants en même temps que nous. La danseuse étoile apparaît comme très sympathique, douce et calme et a préparé un échauffement à son image avec une musique de fond très zen et des postures inspirées du yoga.

On réveille donc tous les muscles en douceur avant de passer à quelques éléments plus toniques.

 

Nous voilà donc fins prêts pour la suite des ateliers. Dommage, l’échauffement se termine à 14h et la suite n’arrive pas avant 15h30. Il ne faut pas se refroidir ! Pour cela nous partons à l’aventure dans le Centre histoire de voir tous les étages et la multitude de studios. Ils sont tous ouverts. Pas sûr que l’on ai le droit d’y entrer mais tant pis. Quant on est habituées au parquet sur béton et chaises à la place de barres l’occasion est trop belle de s’entrainer un peu dans un vrai studio !

 

echauffement.jpeg

 

Initiation à la technique du pas de deux

 

Nous passons donc ensuite à l’atelier classique. Tout est dans le titre !

Au lieu de donner un cours de danse classique, Emilie Cozette et Nicolas Paul ont choisi de faire dans l’originalité en proposant un apprentissage de la technique du pas de deux classique.

 

Pour commencer, les deux danseurs nous présentent le petit enchainement à apprendre. Pour les balletomanes, rien de nouveau, tous les éléments du pas de deux sont là. Seulement voilà, entre voir et faire il y a un monde !

Cet atelier avait le grand avantage de mettre tous les participants sur un pied d’égalité. En effet, on peut faire de la danse classique depuis des années, peu de personnes ont finalement pu se frotter à l’apprentissage de la danse à deux souvent par manque de garçons ou de cours adaptés.

 

Ici évidemment nous devons être 25 filles pour 2 garçons ! Il y a donc les garçons-filles et les filles-filles. Avec ma partenaires nous faisons le deal d’apprendre les deux parties pour pouvoir chacune expérimenter les deux rôles. Et il faut dire que c’était drôlement intéressant, chaque partie comprenant son lot de difficultés. Le tour promenade est certainement ce qui a posé le plus de problèmes au groupe. Pas facile en effet de trouver le bon équilibre entre force et relâchement, la bonne position, la bonne tension dans les bras. Il était toutefois plaisant de constater les progrès fait au bout d’une heure.

 

L’enchainement était majoritairement expliqué par Nicolas Paul qui a su montrer très pédagogue en rendant le cours accessible pour tous les niveaux. Emilie Cozette était plus discrète face au groupe entier mais présente auprès des binômes pour donner de précieux conseils adaptés aux difficultés de chacun. C’est d’ailleurs cela qui m’a le plus intéressée je dois dire. Voir les danseurs intervenir auprès de chaque groupe souvent même en mouillant la chemise pour mieux nous expliquer (oui j’ai pu danser un micro pas de deux avec Nicolas Paul ça restera une petite fierté !).

 

Au final le cours était très convivial. On croisait des personnes de tous les niveaux et chacun a réussi à obtenir un vrai résultat et une progression. Les danseurs se sont montrés patients et bons pédagogues. Mon coup de cœur de la journée.

 

emilie.jpeg


La mégabarre du ballet de Biarritz

 

À 17h30 on passe à la mégabarre dispensée par Richard Coudray, maître de ballet au Malandain Ballet Biarritz.

 

Un mot tout d’abord sur ce monsieur qui était fort sympathique et intéressant ! Il a dépensé une énergie folle et communicative durant cette heure de cours.

 

Pour ce qui est du format de la Mégabarre en lui-même je dois dire qu’il m’a plus fait pensé à une démonstration qu’à un réel cours. Un peu « regardez tout le monde que l’on peut mettre sur une barre et en plus tous les niveaux peuvent participer ». C’était en quelque sorte un show. Idée renforcée par le fait que nous étions dans les espaces publics du CND avec donc des spectateurs.

 

Petit problème : impossible si l’on ne connaît pas parfaitement le langage classique de s’y retrouver. En effet vu la longueur de la barre on ne voyait bien souvent pas le maître et devions nous fier à sa voix (il dictait l’exercice) pour exécuter. J’avoue que je me suis bien amusée. Les exercices étaient sympas, dynamique, on était crevé au bout d’une heure.

Cependant je n’ai pas pu m’empêcher de me sentir mal pour les personnes qui n’avaient jamais dansé ou venait du jazz ou autre discipline. On les sentait vraiment en galère, sans compter qu’il n’y avait aucune correction. 

 

barre.jpeg 

Pour conclure, ces danses partagées étaient un excellent moment avec des cours très intéressant dont on ressort enrichi.

Rendez-vous l’an prochain !

 

1265353 732948236721590 2006240979 o                   l'auteure de ces lignes est sur cette photo, saurez-vous la retrouver?

 

photos: CND

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories