Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 20:29

Après les garçons mercredi, place aux filles ! En ce samedi matin, le Palais Garnier était bien plus rempli et les ouvreurs très aimables. Ça commence bien !

 

Quadrilles

Variation imposée : le lac des cygnes, variation1 du pas de trois, Noureev

1. Ida Viikinkoski
2. Jennifer Visocchi

Les trois postes restant ne sont pas pourvu. Pas de classement au-delà du 2ème rang.

 ida.jpg

 

On débute avec les quadrilles qui se présentaient nombreuses cette année. La raison ? 5 places de coryphées à pourvoir. De quoi motiver les plus jeunes qui ont toutes leurs chances et les anciennes, une place leur étant généralement accordée dans ce type de situation.


La variation imposée du lac des cygnes a posé le même type de soucis aux quadrilles que la seconde variation du même pas de trois proposée à cette classe il y a trois ou quatre ans. La dernière diagonale de doubles piqués a été assez difficile à passer. Toutefois les danseuses s’en sont pas mal tirées et aucune catastrophe n’est à déplorer.


Difficile à l’issue de cette épreuve de déterminer des favorites même si je retiens Amélie Joannidès très gracieuse avec un magnifique travail du haut du corps et beaucoup de musicalité. Aussi la toute jeune Ida Viikinkoski à la présence radieuse.


On passe ensuite aux variations libres permettant mieux de faire ressortir la personnalité des danseuses. Comme chaque année Leïla Dilhac a fait un super concours avec une variation de la danseuse verte de Robbins pleine d’esprit.


A l’issue du concours on se dit que la tâche du jury va être difficile et il me parait vite clair que tous les postes ne vont pas être pourvus. Toutefois je ne m’attendais pas à ce que seulement deux places soient attribuées. Il y avait tout de même suffisamment de talents parmi les quadrilles. Il ne s’agit pas ici de choisir des solistes mais de faire progresser des membres du corps de ballet… Les plus jeunes ont fait de belles performances aussi ce résultat laisse un petit goût amer.

Ida Viikinkoski a fait un excellent concours avec une belle technique et une personnalité artistique déjà présente. Sa promotion est plus que logique. Jennifer Visocchi a fait un super choix de libre (Grand pas de Twyla Tharp) même si j’avais préféré la version proposée par Lydie Varheilles l’an dernier.

 


 

Coryphées

Variation imposée : Gamzatti, la Bayadère, Noureev

 

  1. Léonore Baulac promue
    2. Hannah O'Neill promue
    3. Letizia Galloni
    4. Laurène Lévy
    5. Fanny Gorse
    6. Marion Barbeau

hannah.jpg

La variation imposée a vite tourné au jeu de massacre. Assez technique, elle a posé pas mal de difficultés aux coryphées et elles étaient peu nombreuses à être arrivées au bout sans encombre (chute de pointe ou déséquilibre après des pirouettes).


Léonore Baulac était la grandissime favorite et il lui suffisait de ne pas se planter pour passer. Au final elle assuré juste ce qu’il fallait. Pas plus, pas moins. Si elle ne s’est pas indiscutablement imposée, sa promotion est incontestable. Elle a une âme de soliste, beaucoup de personnalité et une très belle danse. Il est normal que sa carrière évolue dans le bon et j’ai hâte de la découvrir dans Casse-Noisettes dans quelques jours !


Ma chouchoute avant même le concours était Hannah O’Neill à la personnalité rayonnante qui se remarque tellement dans le corps de ballet. Elle nous a fait une grosse frayeur dans l’imposé avec une impressionnante chute de pointe avant de produire la plus belle variation libre du concours avec la nuit de Walpurgis de Balanchine. Sa variation imposée était d’ailleurs également superbe malgré cet incident. Je suis ravie de voir que cela ne lui a pas porté préjudice car elle est une artiste à part qui mérite qu’on s’y intéresse.

On peut noter aussi la très belle prestation de Laetizia Galloni qui a campé une superbe Gamzatti. Et a fait un concours très équilibré. Dommage qu’il n’y ai pas eu trois place à pourvoir.

 

Sujets

Variation imposée : le cygne noir, Le Lac des cygnes, Noureev

  1. Laura Hecquet promue

  2. Héloïse Bourdon

  3. Sae Eun Park

  4. Caroline Robert

  5. Marine Ganio

  6. Charline Giezendanner

laura.jpg

 

La tension monte d’un cran avec les sujets. Après le poste de premier danseur non pourvu mercredi et pas mal de candidates pouvant prétendre au poste, on se demande si on ne va pas avoir droit au même scénario.


La variation imposée du cygne noir n’a pas posé de difficultés particulières aux danseuses et a permis de distinguer les bonnes interprètes des seules techniciennes. A ce petit jeu Héloïse Bourdon et Laura Hecquet se sont particulièrement démarquée. Elles étaient de vrais cygnes noirs, vénéneuses et séductrices. Elles ont parfaitement compris l’esprit de la variation et montré de vrais personnages en racontant une histoire. Deux coups de cœur. Au final c’est Héloïse Bourdon qui réalisera le meilleur concours en enchainant avec une impressionnante variation de l’ombre des Mirages, impressionnante et habitée.


Présentée comme favorite, Sae Eun Park a un peu montré ses limites avec une danse superbe et parfaite mais à l’interprétation un peu limitée.

Laura Hecquet était superbe dans l’Automne de Robbins qui lui allait comme un gant mais la variation faisait un peu « petit » pour l’enjeu.


Au final, surprise, c’est Laura Hecquet qui est promue. Même si ce n’est une nouvelle fois pas forcément logique aux vues du concours, je suis absolument ravie !!

Laura est une danseuse précieuse. Une interprète inspirée qui rayonne sur scène. De la même promotion que Mathilde Froustey, elle est montée en grade assez rapidement jusqu’à stagner pendant une dizaine d’année au grade de sujet. A l’époque où j’ai commencé à aller à l’Opéra elle était avec Mathilde, la danseuse en vue, celle qui allait ‘monter’ à coup sûr mais finalement, rien. Puis il y a eu une grave blessure, un long arrêt, un retour timide avant d’exploser à nouveau dans des rôles auxquels elle apporte toujours quelque chose de très personnel.

Cette année fut très forte pour elle avec pas mal de prises de rôles réussies. Laura Hecquet est une danseuse que l’on remarque sur scène. Chaque année j’espère que le concours lui soit enfin favorable tout en ayant peu d’espoir. Et cette fois ça y est, c’est la bonne ! Je suis très heureuse de cette promotion qui récompense la persévérance, le travail et surtout… le talent 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Autre
commenter cet article

commentaires

stage danse arcachon 01/05/2015 18:23

Venez visiter notre site stagedansearcachon.fr Vous y découvrirez les professeurs qui y participe
Nicolas LERICHE. CLAIRE MARIE OSTA KADER BELARBI CHARLES JUDE ETC..........

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories