Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 18:08

Dix followers en plus rien qu’aujourd’hui sur Twitter !

Le concours annuel de promotion du corps de ballet de l’Opéra de Paris ne failli donc pas à se réputation d’événement le plus suivit de la saison ! Il faut dire que tout le monde s’y intéresse. Qu’on ait eu une place ou pas, qu’on soit près de Garnier ou au travail, tout le petit monde des balletomanes va garder tout la journée un œil sur son téléphone ou sur Internet pour avoir des nouvelles. Que ce passe-t-il ? Qui s’en sort le mieux ? et au final qui est promu ?

La course aux places a été compliquée cette année. Je remercie donc la personne qui m’en a procurée une ! Ce matin à 8h c’est donc pleine de motivation que j’ai bravé la terrible grève du RER B et ses wagons bondés pour aller chercher mon précieux sésame.

Malheureusement, un rendez-vous m’a contrainte à sécher l’après-midi. Je n’ai donc (à mon grand regret) pas pu voir les coryphées et surtout les sujets, classe la plus surveillée chaque année. Celle qui déchaîne à coup sûr toutes les passions !

Voici donc quelques petites impressions sur la classe des quadrilles ainsi que des commentaires sur les résultats des autres catégories.

Tout d’abord, un grand bravo à toutes les danseuses pour l’énergie et le talent qu’elles ont mit dans ce concours. Cela ne doit pas être évident de se présenter comme ça devant une salle bien remplie. Si l’on compte qu’en plus près de la moitié de la compagnie est chaque soir sur scène pour la Source, elles ont bien du courage.

 

Quadrilles

1.         Marine Ganio Promue

2.         Juliette Hilaire Promue

3.         Lydie Vareilhes Promue

4.         Laetizia Galloni Promue

5.         Jennifer Visocchi

6.         Léonore Baulac

 

Très jolie classe que celle des quadrilles, très homogène aussi, beaucoup plus que l’an dernier. On ne compte pas de grosse catastrophe et le niveau était très bon.

La variation imposée de la belle au bois dormant n’a pas semblé poser d’énormes difficultés aux concurrentes hormis les sissones qui étaient parfois un peu laborieuses.

J’ai néanmoins beaucoup aimé le naturel de Laétizia Galloni et la grâce de Claire Gandolfi. Marine Ganio, Miho Jujii et Sofia Parcen ont également fait de belles prestations.

Globalement Marine Ganio est celle qui a fait le concours le plus enthousiasmant. Sa variation libre était magnifique. La technique était parfaite, l’intention était là. On voyait beaucoup de joie de danser ce qui était un plaisir à voir. Je suis ravie de sa première. Si ça n’avait tenu qu’à moi, elle serait déjà passé l’an dernier où elle nous avait présenté une Carmen absolument géniale.

J’ai également beaucoup aimé le libre de Lydie Vareilhes. Assez court mais intense, qui mettait parfaitement en valeur les qualités de la jeune femme. Elles étaient donc toutes les deux dans mon top 4.

J’y avais également placé Miho Fujii qui nous a offert une magnifique variation de l’ombre (les Mirages, Lifar). Il est vraiment dommage qu’elle ne soit même pas classée.

En ce qui concerne les autres promues, Laetizia Galloni a fait un concours très équilibré. Sa variation libre (Diane et Actéon) était pleine de fraicheur.

Juliette Hilaire a aussi fait bonne impression avec une Aurore nickelle techniquement et une très bonne prestation sur Forsythe. Pas de grande injustice donc dans cette classe dont les résultats représentent bien les performances du jour.

Cela nous montre également à quel point il est difficile de faire des pronostics pour les quadrilles. Une danseuse peut être présentée comme favorite (Barbeau, Baulac) et décevoir le jour-même. Mais dans le cas des deux jeunes femmes on ne peut pas dire qu’elles aient déçue. Elles sont juste tombées sur plus fortes qu’elles le jour J.

 

marine.jpg

                                                         Marine Ganio (photo dansomanie) 

 

 

Coryphées :

 

1.       Silvia Saint-Martin Promue

2.       Lucie Clément Promue

3.       Caroline Robert Promue

4.       Eléonore Guérineau

5.       Charlotte Ranson

6.       Aubane Philbert

Je n’ai donc pas vu ce concours et ne peux me permettre de des commentaires généraux.

Silvia Crystel Saint-Martin est à coup sur l’un des grands espoirs de la compagnie. Elle avait scotché tout le monde l’an dernier avec un concours quasi-parfait et semble avoir confirmé cette année. C’est une danseuse sûre techniquement et dotée d’une belle personnalité. Je me rappelle l’avoir trouvée très touchante dans Roméo et Juliette où elle arrivait à émouvoir avec le rôle pourtant très bref du double dem Juliette. Elle avait construit un vrai personnage et c’était un plaisir à voir.

Je connais mal les deux autres promues. On a déjà pas mal vu Caroline Robert dans des petits rôles sa promotion semble donc normale.

On remarquera qu’une fois de plus Eléonore Guérineau échoue au pied du podium prouvant qu’elle est vraiment mal aimée de la direction.

A titre personnel je suis assez déçue du non classement de Pauline Verdusen, une danseuse attachante et intéressante que l’on avait pas mal vu la saison dernière.

 

silvia.jpg

                                             Silvia Saint-Martin (photo Sébastien Mathé)

 

 Sujets :

1.       Alice Renavand Promue

2.       Amandine Albisson

3.       Héloïse Bourdon

4.       Aurélia Bellet

5.       Charline Giezendanner

6.       Laura Hecquet

 

La classe des sujets est celle qui attise toutes les passions et pourtant je ne vais pas faire polémique (désolée !). La promotion d’Alive Renavand me semble logique et méritée. Cela au moins deux saisons qu’elle est distribuée comme une première danseuse, il ne lui en manquait que le titre !

J’aurais pu contester une promotion l’année dernière et argué qu’on ne la voyait que dans le contemporain mais après l’avoir vu dans Phèdre en début de saison j’ai revu mon jugement. Cette fille a vraiment quelque chose. Elle a réussit à exister et presque même à voler la vedette à Marie-Agnès Gillot ce qui est tout de même un exploit. Elle apporte quelque chose de fort à chacun de ses rôles et est une artiste singulière. Après c’est vrai qu’on ne la voit jamais dans du classique. J’ai envie de dire, la faute à la direction qui ne l’y distribue pas. Pour l’avoir vu en danseuse de rue, je sais qu’elle peut y faire de très belles choses et l’attend maintenant dans des rôles de premier plan dans ce domaine.

Pour le reste du classement on ne peut évidemment que noter l’absence de Mathilde Froustey éternelle mal-aimée. Pour moi la jeune femme c’est tout même tirée une balle dans le pied en présentant Delibes Suite en libre. Elle a déjà dansé cette variation à Varna et la présente dans de nombreux galas. On a l’impression qu’elle n’a pas fait l’effort de choisir quelque chose de nouveau. C’est bien dommage quand on voit son immense potentiel.

Amandine Albisson et Héloïse Bourdon s’affirment comme les espoirs de leur catégorie avec ces supers classements. Maintenant… il faut les voir ! Surtout Héloïse qui ne fait même pas de purge ! C’est bien beau d’avoir 25 représentations de Cendrillons avec que des étoiles (et 3 ou 4 dates pour MAG) mais il est passé où le temps où on distribuait Myriam Ould-Braham sur Aurore ou Dorothée Giblert sur Kitri alors qu’elles n’étaient que sujet ?

Sinon le classement de Charline Giezendanner me réjouit. Je savais qu’elle ne passerait pas mais elle obtient tout de même une belle place.

A noter le retour en douceur de Laura Hecquet que l’on attendait plus haut.

 

_bernarda-alice-renavand_m.jpg

                                                 Alice Renanvand (photo: Agathe Poupeney)

 

Demain au tour des garçons !

Malheureusement pas de compte rendu le soir même pour cause de dernière Source (longue journée !!) mais vous pouvez toujours me suivre sur Twitter pour avoir des impressions en live !

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Autre
commenter cet article

commentaires

Marie 29/01/2016 20:34

Bonjour, même si cet article a été posté il y a plus de 4 ans, pouvez vous expliciter ce que les propos de titite-danseuz-91 "qui a-t-il avec la vie privée d'Alice Renavand svp?"

danse-opera 02/02/2016 17:16

Elle était à l'époque en couple avec un maître de ballet ce qui générait des rumeurs de favoritisme. Mais c'était il y a longtemps ;)

titite-danseuz-91 10/11/2011 18:57


Je lisais les commentaires, qui a-t-il avec la vie privée d'Alice Renavand ? (tu peux me laisser un commentaire sur mon blog dont je n'ai malheureusement pas le temps de m'occuper si tu veux bien
m'expliquer je le supprimerai tkt pas)


danse-opera.over-blog.com 11/11/2011 14:56



Ok je t'envoi un message sur ton blog! ;)



titite-danseuz-91 10/11/2011 18:53


Je suis très heureuse de la promotion d'Alice Renavand qui mérite amplement ce titre (apparemment, il aurait été question de la nommer directement Etoile vu qu'elle ne montait pas aux concours) je
suis déçue pour Mathilde par contre qui mériterait plus que beaucoup d'autre ce titre. Etrange qu'elle ne figure pas au classement tout comme Sarah Kora Dayanova. Alice fera du bien au 1ère
danseuse ou peu tiennent vraiment la route je trouve. Il y a de meilleures espoirs chez les sujets. Tu as raison, c'est dommage qu'on ne les voit plus distribuées dans les rôles titres, sans doute
pcq il y a bcp d'Etoiles. Les distributions de Cendrillon sont pas top je trouve. Je ne vois pas MAG danser ce rôle, et peu de soeurs me semblent vmt extraordinaire pour le rôle. J'aurai bien aimé
y revoir Laetitia Pujol et Dorothée Gilbert qui doit être excellente dedans... enfin bon il faut voir ce que ça donnera comme ça... merci pour le compte rendu en tt cas ! sais-tu qu'elles étaient
les variations imposées pour les sujets ?


danse-opera.over-blog.com 11/11/2011 14:55



Pour les sujets la variation imposée était la Cigarette de Suite en blanc de Lifar.


Je suis d'accord avec toi, les distributions de Cendrillon ne sont pas hyper excitantes. J'aurais aussi aimé voir une distribution mutli étoilée avec des étoiles chez les soeurs. Mais il y a
Onéguine en face. Cela monopolise des danseurs sur les deux ballets... La série de Cendrillon est longue. Il y avait largement de quoi proposer une distribution de jeunes. Dommage.



Amélie 10/11/2011 09:09


Elendae : ahah, moi aussi, on ne peut pas dire que j'ai été d'une extrême efficacité ;).
Je suis vraiment contente pour Marine Ganio. Je ne croyais pas vraiment à sa nomination, on ne la voit que dans le fin fond du corps de ballet... Il y a un peu de justice dans ce concours tout de
même :). J'espère qu'elle aura plus sa chance maintenant qu'elle est coryphée.


Une passionnée 09/11/2011 22:21


Ce compte-rendu permet de faire revivre cette journée à ceux qui n'ont pas pu venir (et qui, comme tu le dis, sont restés accrochés à leur téléphone toute la journée attendant des nouvelles!)
Félicitations à Marine Ganio, mais aussi à Silvia Christel Saint-Martin! La promotion d'Alice Renavand ne m'a vraiment pas surpris, elle était en vogue et elle a démontré qu'elle avait de la
présence en scène, mais surtout du talent. Étoile, je ne sais pas, mais pour le moment une promotion quand même méritée!


Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories