Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 18:44

Le concours annuel de promotion du corps de ballet de l’Opéra de Paris... vaste sujet !

 

Chaque année les membres du corps de ballet de l’Opéra de Paris se présentent face à un jury composé de personnalités internes et externes de la compagnie. Le but est de quitter son grade (quadrille, coryphée, sujet) pour passer à l’échelon supérieur.

Tous les ans, les blogueurs, twitteurs, font la course aux invitations et cette fois quasiment tout le monde a réussi à décrocher le précieux sésame !

Les journées de concours sont spéciales. Qu’on soit à l’Opéra, au boulot, en cours, on a tous la tête à la danse ! On attend les impressions des spectateurs et les résultats avec fébrilité.

 

Chaque année son petit scandale et cette fois ne fait pas exception !

 

Je n’ai pour ma part pu assister qu’à la matinée du jeudi qui a vu concourir les quadrilles et coryphées femmes. N’ayant pas eu la chance de pouvoir poser plus d’heures de RTT, je vous renvoi vers les blogs Danses avec la plume, A petit pas, Blog du petit rat et Impressions Danse, pour plus d’infos sur les sujets ! 

 

Je donne donc mes impressions sur ce que j’ai vu mais un aussi un petit commentaire tout à fait subjectif sur les résultats des classes auxquelles je n’ai pas assisté.

Vous avez bien sûr le droit de ne pas être d’accord et de le faire savoir dans les commentaires tant que cela reste courtois et dans le respect de chacun (non parce que je sais que ça s’emballe vite dès qu’on parle de concours !).

 

Comme chaque année je commencerai par féliciter tous les danseurs qui se sont prêtés à ce difficile exercice et qui ont bien du mérite de jouer une partie de leur carrière devant une salle certes muette mais quasi pleine !

 

Quadrilles

 

Variation imposée : 1ère ombre, la Bayadère

1. Sae Eun Park promue
2. Emilie Hasboun promue
3. Marion Barbeau promue
4. Léonore Baulac
5. Gwennaelle Vauthier
6. Jennifer Visocchi

La promotion de Sae Eun Park est absolument incontestable et méritée. Elle a survolée la avec grâce la classe des quadrilles. Sa technique est absolument parfaite et sa variation de la 1ère ombre respirait la tranquillité. Sa Paquita était royale. Voilà une danseuse qui a de l’avenir. On la remarquait déjà beaucoup dans le corps de ballet et je parie que ce n’est pas fini.

Il est également plaisant de voir que l’on peut progresser rapidement dans la compagnie sans être issue de l’école de danse de l’Opéra.

 

Emilie Hasboun était très élégante sur la Bayadère mais c’est vraiment grâce à sa libre très réussie sur Arépo de Béjart que je suis dis qu’elle avait une vraie carte à jouer dans ce concours. Interprétation, technique, tout était là. Mes voisines de loges étaient conquises et moi aussi !

 

Marions Barbeau a semblé encore un peu verte mais sa promotion lui permettra d’évoluer. Elle était l’une de mes ombres préférées. La variation faisait ressortir toutes ses qualités. Elle a également fait preuve de pas mal de style sur la Flute de Suites en Blanc.

 

Les 3 autres classées n’étaient pas dans mes favorites mais bravo tout de même.

 

Pour les non classées on peut quand même citer Amélie Joannidès qui était dans les favorites de bien des blogueuses/twitteuses et qui a fait une super libre sur Sylvia.

 

Pour la classe en globalité, le niveau était assez bon même si l’enchainement des variations imposées a semblé un peu longuet. A noter que beaucoup de variations libres en apparence valorisantes n’ont pas vraiment séduites et le soufflet retombait assez vite.

30_SaeEun_Park_clas1.jpg

 

 Coryphées

 Variation imposée : Dulcinée, variation de la vision, Don Quichotte

1. Marine Ganio promue
2. Eléonore Guérineau promue
3. Pauline Verdusen promue
4. Laurène Lévy
5. Charlotte Ranson
6. Letizia Galloni

Là aussi, promotions normales et méritées.

Marine Ganio a fait l’une des plus belles variations imposées et était magnifique en ombre de Lifar. Elle était extrêmement investie et a su poser une véritable ambiance.

 

Eléonore Guérineau décroche enfin sa place de sujet !!! En même temps, il était impossible de ne pas la lui donner cette fois. Elle était l’une des Dulcinée les plus sûres techniquement et a brillé en Carmen. Pourtant j’ai eu très peur en lisant son choix de libre tant elle n’avait pas le physique du rôle. Elle a compensé par un vrai charme, beaucoup de personnalité et une technique brillante.

 

Pauline Verdusen a aussi bien mérité sa troisième place. Sa variation verte de Dances at a gathering avait un vrai panache. Elle a y poser sa patte.

 

Je suis aussi contente du classement de Laetizia Galloni qui était ma Kitri favorite. Rien qu’avec son port de bras au début... Tout était dit ! Grâce, personnalité, joie de danser... Dommage son choix de libre (Gamzatti) n’était pas très pertinent et ne la mettait pas en valeur.

 

On notera aussi le choix courageux de Lydie Vareilhes (As time goes by de Twyla Tharp) qui détonnait avec le reste des variations présentées.  

 

MarineGanio.jpg



Sujets

 Variation imposée : le lac des cygnes, acte 2

1. Valentine Colasante promue
2. Amandine Albisson
3. Aurélia Bellet
4. Héloïse Bourdon
5. Laura Hecquet
6. Sarah Kora Dayanova

 

Le voilà, le sujet qui fâche !! Tous les ans la classe des sujets déchaîne les passions. Il faut dire que l’on assiste régulièrement à des injustices dans cette classe.

C’est aussi une classe clé. Les premières danseuses peuvent être de futures étoiles. Elles sont amenées à danser des rôles titres...

 

L’an dernier la promotion d’Alice Renavand n’avait pas fait énormément de vagues (même si on trouve toujours des gens à préférer telle ou telle danseuse). Cette année c’est une autre histoire.

 

On pensait Héloïse Bourdon favorite. Jeune, belle, bien distribuée, une variation imposée faite pour elle... elle avait le profil.

Sa distribution en Kitri au mois de décembre et la récente nomination de Myriam Ould-Braham avait redonné espoir aux admirateurs de Mathilde Froustey, éternelle mal aimée des concours...

 

J’avoue que cette dernière était ma favorite. Personnalité, technique brillante... elle a tout d’une soliste (voir d’une étoile). Tout sauf le titre... Je trouvais que la distribuer comme une soliste depuis des années (Casse-Noisette, la Fille Mal Gardée, Don Quichotte, Onéguine) et lui refuser le poste de première danseuse année après année était tout à fait hypocrite. Pourquoi ne serait-elle pas soliste puisqu’on estime qu’elle en a les capacités ? Pourquoi la faire danser dans le corps de ballet alors qu’on y voit qu’elle ? Encore en début de saison elle avait l’air totalement à part dans les ensembles de Sérénade.  Qu’on aime ou pas ce qu’elle propose, on ne peut pas nier qu’elle a ce truc en plus (qui manque d’ailleurs à certaines solistes et étoiles) qui marque le public.

Ne pas la classer encore une fois est tout de même assez scandaleux. On peut ne pas être à l’aise avec l’exercice du concours, mais honnêtement, pour la classe des sujets on ne juge pas qu’une prestation le jour J. Le jour où Mathias Heymann était passé premier danseur, il n’avait pas été le meilleur. Mais on savait de quoi il était capable, on savait qu’il serait étoile dans les prochaines années, donc on l’a classé premier. C’est normal.

mathilde.jpg

 

Mais parlons plutôt du résultat. Valentine Colassante est une danseuse que j’avais justement découverte à un concours de promotion ! Celui où elle est passée sujet. Elle était éblouissante dans une variation de Suite en Blanc et avait écrasée la concurrence. Depuis, je l’ai beaucoup aimé en Mme Hermine dans les Enfants du Paradis où elle a montré qu’elle était une vraie actrice. Je ne l’ai pas énormément vu par la suite et surtout, elle n’a jamais eu du rôle titre. Aussi il faut attendre de voir ce qu’elle peut faire sur un ballet complet avant de se faire une opinion.

Amandine Albisson est une nouvelle fois bien classée. J’espère qu’on la verra plus souvent dans les rôles importants car elle a vraiment quelque chose à proposer. Aurélie Bellet a fait un excellent choix de libre et je suis contente de voir son classement.

On remarquera enfin qu’encore une fois Carmen porte chance ! Il faudrait comptabiliser le nombre de ballerines passées premières danseuses grâce aux variations de la chambre ou de la taverne, ça doit être assez impressionnant !

_4010_Colasante-2_m.jpg 

 

Les filles c’est fini. Demain place aux garçons. Malheureusement je n’y assisterai pas ! L

J’espère quand même que le pouvoir de Carmen attendra Sébastien Bertaud qui présente la variation de Don José ! François Alu présente à nouveau la Bayadère (cette fois 3e) qui lui avait porté chance l’an dernier. A noter aussi le très bon choix de Hugo Vigliotti qui a tout à fait la personnalité pour mettre le feu avec Push comes to Sove. (et Grégory Dominiak dans les 7 danses grecques ça doit être à voir aussi !)

 

Chez les sujets, je l’avoue, je n’ai pas de chouchous ! J’aimerai bien voir Pierre-Arthur Raveau passer mais il est très jeune et peut donc attendre un an de plus. Je trouve les choix de libres des sujets hommes un peu tristes (hormis PA Raveau justement avec l’oiseau de feu et Allister Madin qui devrait être très chouette dans Arepo-grosse variation qui fait passer aussi !)  mais peut être y aura-t-il de belles surprises.

 

Que vous ayez assisté au concours ou pas, n’hésitez pas à laisser vos impressions ! J

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

lou 09/11/2012 03:02

Au secours.... Ce classement des Sujets au Concours est un Bug total !!!
Que c'est triste de voir Laura Hecquet classée 6 ème et Mathilde Froustey absente du palmarès, c'est dramatique pour l'image de l'ONP ce qui s'est passé. Je ne parle même pas de Héloïse Bourdon qui
survolait totalement le niveau de sa classe et de Amandine Albisson qui méritait le poste. Heureusement qu'elles sont bien distribuées et qu'on va pouvoir applaudir Mathilde , Héloïse , Sarah ,
Laura et Amandine dans Don Quichotte bientôt.
Le résultat fait peur !

danse-opera.over-blog.com 09/11/2012 23:36



C'est ce que j'ai du mal à comprendre en fait... On les distribuent en soliste. C'est donc qu'elles en ont les capacités. Pourquoi dans ce cas leur refuser la promotion?


Comme je l'ai dis dans mon article, j'étais pour Mathilde Froustey mais une promotion d'Héloïse Bourdon ou Amandine Albisson ne m'aurait pas choquée.



Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories