Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 14:24

C’est ce soir que se termine la 3e reprise de Caligula à l’Opéra de Paris.

Pour l’occasion, Muriel Zusperreguy et Stéphane Bullion seront en dédicace à la boutique de l’Opéra.

 

                                                   Copie-de-P1000549.JPG

                                                                   Clairemarie Osta

Pour ma part, la série se terminait hier avec en fin la découverte de Mathieu Ganio dans le rôle du terrible empereur. Autant le dire tout de suite, j’ai été déçue. Cependant, on m’a dit qu’il avait fait mieux lors d’autres représentations donc il ne faut pas être catégorique. Je ne parle donc que de ce que j’ai vu ce soir là.

                                    Copie-de-P1000551.JPG

                                                            Mathieu Ganio Clairemarie Osta

Mathieu Ganio est un très beau danseur que j’ai toujours apprécié. Il a des lignes très pures et c’est l’un des meilleurs princes que nous possédons à Paris. Pas étonnant alors qu’il fasse des merveilles lors de sa première apparition, l’entrée de Caligula. Il émane une certaine mélancolie de sa danse. On voit un prince (enfin plutôt un empereur ici) solitaire et plongé dans ses pensés.

Là où tout ce complique, c’est lors que ses accès de rage. Je n’y ai pas cru un seul instant. On aurait un peu dit un enfant crise. Pourquoi pas, mais dans ce cas pourquoi les sénateurs et suivants ont-ils si peur de lui ? Pourquoi veulent-ils sa perte ? Car honnêtement, il ne fait pas bien peur.

Sa colère semblait forcée. Sa danse en revanche est magnifique. De sublimes sauts, des arabesques, des pirouettes, tout est parfait. Cependant je n’ai pas trouvé que cela servait l’histoire. C’était beau pour être beau. Très appliqué mais le personnage avait du mal à exister derrière le danseur.

                                     Copie-de-P1000547.JPG

                                                                        Stéphane Bullion

A ses côté, c’est avec un immense bonheur que l’on retrouvait Clairemarie Osta dans le rôle de la Lune. Elle en est vraiment l’interprète idéale tant elle semble venue d’un autre monde par rapport aux personnages qui l’entourent.

Son partenariat avec Mathieu Ganio est toujours aussi touchant et convaincant et je regrette qu’on ne les ai pas associés pour Roméo et Juliette.

                  Copie-de-P1000556.JPG

                                                              Stéphane Bullion Mathieu Ganio

Eleonora Abbagnato est une remarquable Caesonia forte et puissante. Impossible de la rater, contrairement à d’autres interprètes que j’avais du mal à distinguer du corps de ballet féminin.

                 Copie-de-P1000559.JPG

                                                                   Eleonora Abbagnato

Seul autre changement par rapport à la distribution de la première, Stéphane Bullion avait troqué son short rouge de Caligula pour apparaitre sous les traits de Mnester.

Un Mnester très différent de celui de Nicolas Paul. Plus imposant. Il apporte une sorte de présence un peu inquiétante sur le ballet. Il lance au public des regards assez foudroyants qui en disent beaucoup.

                 Copie-de-P1000563.JPG

                                                                       Mathieu Ganio

Ainsi s’achève cette série de Caligula. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la reprise de Coppélia avec peut être avant la répétition AROP si j’ai le temps.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Amélie 01/03/2011 16:07


Du "beau pour être beau", c'est un peu le défaut de Ganio. Pour ma part, je suis tombée sur un bon soir, j'ai totalement cru à ses excès de colère. C'est en tout cas très différent de Bullion,
c'est intéressant.


danse-opera.over-blog.com 02/03/2011 12:01



Oui c'est sur! après c'est clair qu'il y a des jours avec et des jours sans! Malheureusement pour moi c'était un jour sans!



Pink Lady 27/02/2011 18:03


Tiens tiens, tu te mets aux titres en anglais toi aussi ;)
Ça devait être étrange de voir Bullion en Mnester après l'avoir vu en Caligula. J'espère que ce ballet sera repris, contrairement à ce qui est dit, parce que pour ma part je n'ai pas eu le temps de
m'en lasser.


danse-opera.over-blog.com 27/02/2011 19:35



c'est drôle parce que Bullion est celui que j'ai préféré dans les deux rôles!


Moi non plus je ne m'en suis pas lassée! j'espère aussi qu'il sera repris! mais pas tout de suite tout de même!



Fab 24/02/2011 18:25


Je n'ai pas vu la même distribution mais j'ai pu également comparer Ganio/Bullion dans le rôle de Caligula. J'ai beaucoup aimé la danse de Mathieu Ganio, pure et déliée. Son interprétation, en
revanche, m'a moins séduite, trop enfant perdu à mon goût. J'ai trouvé Stéphane Bullion plus inquiétant et plus perdu dans une sombre folie (sa danse, en revanche, m'a semblé moins belle que celle
de M.Ganio). En Mnester, S. Bullion est charismatique à souhait. Clairemarie Osta est divine en Lune. Des trois interprètes qui l'ont dansé cette saison, c'est elle qui m'a le plus marquée. Quant à
Eleonora Abbagnato, elle a une présence assez incroyable sur scène. On ne peut pas ne pas la remarquer! Bref, tout ça pour dire que je me retrouve complètement dans ton compte rendu!!!


danse-opera.over-blog.com 24/02/2011 21:43



:)


Oui c'est ça. Mathieu Ganio a une danse magnifique mais c'est Stéphane Bullion qui interprète vraiment le personnage. Il le vit. Ces scènes de folies sont assez impressionnantes.



Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories