Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:04

Comme promis, voici quelques impressions sur la soirée d’hier.

 

J’ai presque honte de l’avouer quand je lis certaines critiques mais plus je le vois plus j’apprécie ce Caligula. A chaque représentation de nouveaux détails me sautent aux yeux. Les changements de distributions apportent un éclairage nouveau à l’histoire.

 

Hier, c’était encore Stéphane Bullion qui officiait dans le rôle du terrible empereur romain. Son interprétation est toujours aussi intéressante. Sa progression dramatique est très visible sa danse toujours aussi puissante. Je suis maintenant curieuse de le voir en Mnester.

 Copie-de-P1000527.JPG

                                                                       Muriel Zusperreguy 

 

Le pantomime était à nouveau ce soir interprété par Nicolas Paul. J’ai regretté la place que j’avais choisie, très au dessus de la scène côté cour. J’avais du mal à voir les expressions de son visage. Néanmoins, il dégage quelque chose de vraiment intéressant dans ce rôle alors que c’est un danseur que je n’avais jamais spécialement remarqué jusque là (Onéguine mit à part). 

 

Pour le reste du « casting » nous avions droit à un peu de changement. Muriel Zusperreguy avait la lourde tâche de succéder à Clairemarie Osta dans le rôle de la Lune. Autant dire que c’était mission impossible. La première danseuse n’est pas aussi vive que l’étoile. Elle n’a pas non plus se côté fragile que j’ai aimé chez la précédente interprète. Elle s’en tire tout le même très bien mais ne me laissera pas un souvenir aussi fort que son aînée.

 

Copie-de-P1000537.JPG

                                                                          Audric Bezard

 

Miteki Kudo est très belle en Caesonia. Elle n’a malheureusement pas été très aidée par ses partenaires masculins qui ont quasiment tous failli la faire tomber dans le passage où la femme de Caligula passe de bras en bras. J’ai trouvé qu’elle se fondait plus dans la masse qu’Eleonora Abbagnato. Son personnage semble avoir moins de pouvoir ou d’importance dans l’histoire.

 

Pour la première fois, je voyais Adrien Couvez dans un rôle important, celui de Chaerea. Le danseur n’a pas la puissance et la forte présence d’un Aurélien Houette. Il présente un personnage moins dominant, plus torturé et ma foi, ça m’a bien plu !

 

Copie-de-P1000529.JPG

                                                                        Stéphane Bullion

 

Pour compléter la distribution, Mathias Heymann avait laissé sa place Audric Bezard dans le rôle du cheval Incitatus. Il faudrait que je revoie ce passage une nouvelle fois car j’ai eu l’impression que la chorégraphie n’était pas tout à fait la même !! Est-ce à cause des sauts toujours aussi impressionnants de l’étoile absente ? J’ai eu l’impression qu’Audric Bezard sautait moins souvent ! En revanche son interprétation était un peu moins caricaturale et c’était appréciable.

 

Nicolas LeRiche était revenu de Russie et est venu saluer le public.

Ce ballet a vraiment beaucoup de succès. A chaque fois que j’étais présente, les applaudissements étaient très nourris (plus que pour certains classiques) et les rappels nombreux…

 

Copie-de-P1000532.JPG

                                                        Nicolas LeRiche, Adrien Couvez, Miteki Kudo

 

Prochaine (et dernière) représentation pour moi, le 22 février.

Si le rhume ne m’a pas mise KO d’ici là, je tenterai ma chance demain au guichet du TCE pour voir Irina Kolesnikova et le Saint Petersbourg  ballet théâtre dans la belle au bois dormant.   

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Pink Lady 19/02/2011 20:30


J'ai pensé la même chose qu'Amélie en te lisant : non, il ne faut surtout pas avoir honte ! Enfin, ce sont les critiques bêtes et méchantes sans aucun respect pour le travail des artistes qui
devraient se remettre en cause, et surtout pas les commentaires enthousiastes. On a le droit de ne pas aimer (surtout quand on est une adorable blogueuse), mais pas de remettre en cause le jugement
des autres. Personnellement quand je n'aime pas un ballet, j'ai plutôt de l'admiration qu'autre chose pour ceux qui savent l'apprécier (sauf appréciation purement vénale).
Pour en revenir à Caligula, j'ai été séduite dès le cinéma (en tous cas par tout ce qui était sur les 4 saisons). Ni Houette ni Couvez ne m'ont vraiment convaincue en Chaerea (moi je voulais voir
Saiz, bis). Et j'ai aussi une forte tendance à aimer un ballet de plus en plus à chaque fois que je le revois...


Amélie 17/02/2011 15:54


Mais non, il ne faut pas avoir honte ;) Ceci-dit, ta première phrase m'a bien fait rire, car je ressens exactement l'inverse : plus je le vois, plus je m'ennuie. Je peut-être retenté la semaine
prochaine, pour voir Zusperreguy que je connais trop peu.

A ce soir j'espère !


danse-opera.over-blog.com 17/02/2011 21:46



Comme quoi! C'est fou les impressions différentes qu'on peut avoir sur le même ballet!



Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories