Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:21

romoli.jpgGrand moment d'émotion hier soir à Bastille. En effet le danseur étoile Wilfried Romoli fesait hier, le 6 mai 2008 ses adieux à la scène au cours de la soirée Balanchine/Noureev/Forsythe.

Wilfried Romoli est entré à l'école de danse l'Opéra de Paris en 1973. Il est engagé dans le corps de ballet à 16 ans, en 1979. Il passe coryphée en 1982 et sujet en 1983. Un grade auquel il restera un moment, la faute notament à un manque de poste à pourvoir chez les premiers danseurs. Il accède à ce grade en 1989.

Depuis, il a interprété quelques uns des plus grands rôles du répertoir classique comme Albrecht dans Giselle, Solor dans la Bayadère, l'Acteur vedette de Cendrillon... Mais aussi de nombreux seconds rôles à qui il donne un relief tout particulier, notement Hilarion, l'Idole dorée...

Mais c'est bien évidemment surtout un grand interprète du répertoir contemporain. Il sera souvent choisi par les grands chorégraphes venu crééer à Garnier (Kylian, Prejlocaj, Pina Bausch, Mats Ek, Béjart...)

Sa
nomination en tant qu'étoile, il ne l'attendait plus. Il c'était résigné à l'idée de finir sa carrière en tant que premier danseur. Cette nomination arrivera pourtant sur le tard, le 3 février 2005 (à la l'âge de 42 ans!) à l'issue de la première représentation d'Ich Bin de Susanne Linke. "C'est mon César d'Honneur" avait-il déclaré à l'époque. Une nomination comme le couronnement d'une carrière bien remplie.

Il profitera de ce titre pendant 3 ans au cours desquels il s'illustrera dans de nombreux rôles (il a notement participé à la création de Sacha Walts, Roméo et Juliette, au début de la saison)

Wilfried Romoli a donc fait ses adieux officiels hier à la suite d'une très belle représentation ou, outre son rôle dans Flegmatique des 4 tempéraments, il a interprété Un trait d'union d' Angelin Prejlocaj avec son ami Laurent Hilaire.
Beaucoup d'émotions dans cette chorégraphie pourtant assez particulière parce que presque sans musique (en même temps c'est du Préjlocaj! qui se rappel le songe de Médée?!). Mais vraiment remarquablement interprété. Une chorégraphie impressionnante où la confiance en son partenair est primordiale. On sentait vraiment l'émotion et l'amitié qui unissait ses deux danseurs (maintenant tous deux à la retraite!). Et c'était surtout un bel exemple pour les plus jeunes! A 45 ans ils avaient encore de la réserve (physiquement) et surtout avoir une belle technique ne suffit pas! l'interprétation est primordiale!!

Pour finir, une pluie de paillette sur la scène et une belle standing ovation pour ce grand danseur. Presque toutes les étoiles de l'Opéra (passées et présentes), ainsi que la diréection étaient sur scène pour un dernier hommage!

Et on voit bien que là c'est toute la génération qui a connue Noureev qui s'en va avec le départ en fin de saison de Kader Belarbi et de Manuel Legris la saison prochaine!

Pour ce qui est du futur, Elisabeth Platel a proposé à Wilfried Romoli un poste d'enseignant à l'Ecole de danse et il reste toujours très intéressé par le cinéma (je rappel qu'on peut le voir dans des rôles secondaires dans deux films de Pierre Jolivet, Zim and Co et filles Uniques)

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories