Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 09:27

 

Ça y est, le grand moment tant redouté est enfin arrivé. Hier soir Nicolas LeRiche a fait ses adieux à l’Opéra de Paris. La mention de l’Opéra de Paris est importante puisqu’il continuera à danser sur les scènes de France et la l’étranger pendant encore quelques années. Et à voir la forme qu’il tenait hier, on peut s’imaginer que cela durera encore longtemps !

 

P1020250.JPG

Nicolas LeRiche est un danseur qui a profondément marqué son époque. Une technique puissante et spectaculaire, un charisme fou, une présence que l’on n’oublie pas. Les balletomanes n’allant à l’Opéra que depuis une dizaine d’années ne l’on pas connu dans ses jeunes années mais difficile de ne pas tomber sous le charme à chaque apparition sur scène.

 

P1020256.JPG

Une soirée où danse Nicolas LeRiche ce n’est pas seulement l’assurance de passer un bon moment quoi qu’il arrive c’est l’assurance de passer un moment dont on se souviendra longtemps. Sa générosité et joie de danser transpirent de toutes ses interprétations et quelques uns de mes plus grands souvenirs de scène lui sont reliés.

 

P1020259.JPG

L’idée de faire une soirée d’adieu spéciale pour cette étoile si à part a finalement germée très vite dans l’esprit du public. Je me rappelle qu’on en parlait déjà il y a deux ans. Dans l’esprit c’était une excellente idée, d’autant plus que le programme était très bien construit et alléchant. Dans les faits, la privatisation de la soirée et l’opacité de la distribution des précieux sésames avaient de quoi gâcher la fête. Et à voir le parterre se vider au milieu des saluts alors que des centaines de passionnés étaient derrière leurs écrans d’ordinateur ou de cinéma, on peut s’interroger. Qui sont ces gens à qui l’on a offert des places alors qu’ils étaient clairement là « parce qu’il fallait y être » ? Dommage tout de même.

Heureusement les loges et amphi étaient pleins à craquer et ont largement donné de la voix pour manifester leur admiration.

 

P1020269.JPG

 

Mais revenons à la soirée ! Elle a débuté de manière touchante par une chanson de Matthieu Chedid (mode groupie enclenché) sur laquelle l’étoile a évolué en solo. Il a réussi à faire passer l’émotion par des gestes tous simples, gracieux et pleins de sens, rappelant des extraits de ses plus grands rôles.

Le reste de la première partie était un peu plus light avec des extraits contenant finalement peu de danse et même un petit rappel du triste gala Noureev de l’an dernier avec un extrait de Raymonda dans lequel les étoiles se sont contentées de se tenir dans un coin de la scène sans trop danser. On peut dire la même chose de Matthieu Ganio qui a tenu la longe d’Auric Bezard pendant 5 min sans même faire un pas…

 

P1020272.JPG

 

Les parties avec Nicolas LeRiche étaient les plus attendues et au final les plus réussies ! On commence avec un grand jeune homme et la mort, ballet qui correspond parfaitement à son interprète. L’étoile déploie une danse d’une puissance et d’une intensité rare. Il s’accorde toujours très bien avec la vénéneuse Eleonora Abbagnato.

 

P1020276.JPG

 

On passe ensuite au moment touchant de la soirée avec Appartement en compagnie de Sylvie Guillem. Voir les deux danseurs évoluer ensemble c’est quelque chose… Extrêmement complices, on ressentait parfaitement leur joie de partager à nouveau la scène de Garnier. Leur pas de deux coulait de source, avec beaucoup d’engagement et une émotion palpable. 

 

P1020285.JPG

 

Pour terminer une bonne dose d’émotions fortes avec le Boléro de Béjart. Difficile de trouver les mots pour le décrire, je pense qu’il fallait le voir.

J’ai découverts ce ballet avec Nicolas LeRiche et le revoir ce soir était un bon moyen de boucler la boucle. Il a interprété avec beaucoup de force et une énergie extrêmement positive n’hésitant pas à sourire pour embarquer la foule autour de lui. Le ballet apparaissait ainsi comme une véritable célébration de la danse, du corps de ballet, de l’étoile… Une énergie folle s’en dégageait et les frissons n’ont pas mis longtemps à arriver.

 

P1020305.JPG

 

Aux saluts Nicolas LeRiche semblait ne pas vouloir quitter ses camarades et a très peu salué seul. On sentait qu’il voulait être entouré du corps de ballet et des deux étoiles présentes (Karl Paquette et Josua Hoffalt) et leur rendre hommage.

 

P1020310.JPG

Il a ensuite salué seul sous une pluie de paillettes en toute simplicité. On l’a touché et très humble face à l’ovation du public qui a durée une bonne vingtaine de minutes. Le public des « hauteurs » n’a pas ménagé ses efforts pour célébrer le danseur et a demandé de nombreux rappels même si l’on peut regretter l’attitude du balcon et des premiers rangs de loges qui semblaient bien pressés de rentrer chez eux (ou de se rapprocher du champagne).

 

P1020313.JPG

 

Après Agnès Letestu et Isabelle Ciaravola voici donc un autre immense danseur qui nous quitte. Difficile d’imaginer l’Opéra sans lui. À le voir si juvénile et motivé sur scène j’ai eu tendance à penser qu’il serait toujours là. Sa générosité et tout ce qu’il apportait à ses personnages vont beaucoup me manquer. On sent vraiment une page se tourner avec ce départ. Les étoiles actuelles vont avoir bien du travail pour susciter autant d’enthousiasme et d’adhésion à chaque apparition.

 

P1020320.JPG

 

Si cette soirée aurait pu être une célébration plus grande encore avec son « vrai » public, on ne peut que féliciter Nicolas LeRiche pour cette performance (le jeune homme ET le boléro, bravo !) pour ce programme simple et efficace et surtout pour cette générosité de tous les instants.

 

P1020330.JPG

 

En espérant pouvoir le retrouver très vite sur une autre scène…

Partager cet article

Repost 0
Published by danse-opera.over-blog.com - dans Ballets opéra de Paris
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danse-opera
  • danse-opera
  • : Bonjour et bienvenue à tous. Ce blog est la continuité du skyblog danse-opera. Outre toutes les archives de comptes rendus déjà produits, vous y trouverez des critiques ou articles liés à la danse et en particuliers aux ballets de l'Opéra de Paris. Bonne visite!
  • Contact

Twitter

Recherche

Catégories